BFMTV

Présidentielle: les clins d'oeil de Macron à Mitterrand

A gauche, Emmanuel Macron dans la cour du Louvre le soir de son élection. A droite, François Mitterrand le 29 mars 1989 lors de l'inauguration du Louvre.

A gauche, Emmanuel Macron dans la cour du Louvre le soir de son élection. A droite, François Mitterrand le 29 mars 1989 lors de l'inauguration du Louvre. - AFP

Pour son premier grand discours après avoir été élu, Emmanuel Macron a fait une entrée solennelle et quasi "monarchique" dans la cour du Louvre, où planait l'ombre de François Mitterrand.

La mine grave, le regard fixe et le pas décidé. Emmanuel Macron, tout juste élu avec 65.9% des voix, est arrivé dans la cour du Louvre seul et bien décidé à marquer les esprits. Le jeune chef de l'Etat avait prévu une mise en scène chargée de symboles, dont bon nombre d'entre eux n'étaient pas sans rappeler l'arrivée de François Mitterrand au Panthéon en 1981.

Des clins d'oeil éloquents

Tout comme François Mitterrand lors de son investiture au Panthéon en 1981, le nouveau président a d'abord traversé la cour du Louvre seul, dans une cérémonieuse marche. L'europhile avait d'ailleurs choisi une musique lourde de sens, puisqu'il s'agissait de L'Ode à la joie du compositeur allemand Beethoven, l'hymne européen. Le même choix musical que lorsque François Mitterrand pénétrait en 1981 dans le Panthéon. 

Asseoir une stature de président 

Pour asseoir sa stature d'homme d'Etat à seulement 39 ans, Emmanuel Macron a fait le choix d'une scénographie monarchique. Le lieu du rassemblement choisi par Emmanuel Macron, lui non plus, n'est pas passé inaperçu, au delà de la référence royale du Louvre, puisque la célèbre pyramide au coeur du musée parisien est irrémédiablement liée à François Mitterrand. Elle avait été commandée par l'ancien Président, inaugurée en 1989 et incarne, d'une certaine manière, la perpétuité de la France, avec son histoire, le Louvre, et la modernité, dans la pyramide. 

Des références que n'ont pas manqué de remarquer les internautes:

Enfin, visuellement, le pupitre rappelle également celui de François Mitterrand. Forme similaire, design identique, c'est celui qu'il a utilisé pendant toute sa campagne présidentielle et qui fait référence à l'ancien chef de l'Etat.

-
- © -
Jeanne Bulant