BFMTV

Présidentielle : Hollande qualifie Sarkozy de "président de la virevolte"

-

- - -

François a qualifié de "non-événement" l’annonce imminente de la candidature de Nicolas Sarkozy. Pour le candidat socialiste, qui ne compte pas changer son rythme de campagne, cela ne change rien.

Au contraire, cela permet de clarifier les choses : selon lui, le président, une fois déclaré, ne pourra plus utiliser l’argent de l’Etat pour financer ses déplacements à titre personnel. "Il a été un président de la virevolte, il est dans le coup d’éclat permanent. (…) ce qu’il veut, c’est à chaque fois surprendre, mais à la fin d’un mandat, il n’y a pas de surprise, chacun sait ce qui s’est fait ou ne s’est pas fait." a-t-il conclu.