BFMTV

Présidentielle 2017: Valls préféré à Hollande pour être candidat, y compris à gauche

73% des sympathisants du PS souhaitent une candidature de Manuel Valls contre 59% pour François Hollande.

73% des sympathisants du PS souhaitent une candidature de Manuel Valls contre 59% pour François Hollande. - Bertrand Guay - AFP

A 18 mois de l'élection présidentielle, le président de la République se fait nettement devancer par son Premier ministre pour représenter la gauche dans l'hypothèse d'une candidature. Selon un sondage réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV, Alain Juppé reste le candidat favori des Français.

L'élection présidentielle aura lieu en avril et mai 2017. A un an et demi de cette échéance, les Français se sont prononcés sur les personnalités qu'ils souhaitent voir se lancer dans la course à l'Elysée. Alors qu'en septembre dernier, un sondage Ifop réalisé pour RTL et Le Figaro montrait qu'une large majorité des électeurs ne souhaitaient pas voir François Hollande se représenter, le président sortant apparaît au plus mal un mois plus tard d'après le sondage de l'institut Elabe pour BFMTV publié ce mercredi. 

>> Manuel Valls préféré à François Hollande

Les chiffres sont sans appel. Aux yeux des personnes interrogées, Manuel Valls s'illustre comme un bien meilleur candidat que François Hollande pour la présidentielle de 2017. Selon cette nouvelle enquête d'opinion, 35% des Français estiment que l'actuel Premier ministre ferait un bon candidat, quand François Hollande obtient 19% de bonnes opinions.

Cette tendance se retrouve auprès des sympathisants de gauche mais aussi auprès des électeurs du Parti socialiste. Les premiers sont 55% à imaginer Manuel Valls candidat. Pour les partisans du PS, c'est un réel plébiscite puisque 73% d'entre eux le voient comme un bon prétendant à la fonction présidentielle. Dans le même temps, François Hollande obtient 44% de bonnes opinions auprès des sympathisants de gauche et 59% auprès des électeurs de son parti. Se faisant même devancer par Alain Juppé.

>> Les cinq candidats préférés des Français

Le grand gagnant de ce sondage est Alain Juppé. L'ancien Premier ministre est vu par 52% des Français comme un bon candidat. La seule personnalité politique a obtenir la majorité dans cette nouvelle enquête. Le maire de Bordeaux devance Marine Le Pen qui obtient 37% d'opinions favorables (62% des Français ne voulant pas qu'elle soit candidate). François Bayrou, avec 36% d'opinions favorables, et Manuel Valls (35%) arrivent troisième et quatrième de ce sondage. 

A la cinquième place, Nicolas Sarkozy: 71% des sondés se prononcent contre une candidature de l'ancien président de la République.

Cette tendance se confirme parmi les sympathisants de la droite et du centre qui sont 55% à opter pour une candidature d'Alain Juppé, qui devance de 15 points Nicolas Sarkozy (57%) et de 35 points Marine Le Pen et François Bayrou (37% chacun). Seuls les sympathisants des Républicains votent pour une candidature de leur président (73% contre 69% pour Alain Juppé et 40% pour Marine Le Pen).

>> L'image désastreuse de François Hollande

Rien ne va plus pour l'actuel locataire de l'Elysée. Critiqué sur ses résultats, sur ses promesses de campagne, désormais François Hollande a également perdu son capital sympathie. Seuls 4 Français sur 10 lui confèrent cette qualité, 3 sur 10 le trouvent honnête ou courageux. Le président de la République s'enfonce encore un peu plus s'agissant de sa capacité à réformer le pays. 84% des Français ne l'en croient pas capable quand ils sont seulement 10% à estimer qu'il obtient des résultats.

Le chef de l'Etat trouvent un peu de réconfort auprès des sympathisants de la gauche un peu plus nuancés. Une majorité (68%) le trouvent sympathique, honnête à 62% et même courageux à 54%. En revanche, ils ne sont qu'un tiers à qualifier son action de politique de gauche et 78% estiment que ses réformes donnent des résultats.

Justine Chevalier