BFMTV

Présidentielle 2017: Macron veut voir ses idées débattues et défendues

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron - Jacques Demarthon - AFP

Dans un entretien à La Voix du Nord paru ce lundi, Emmanuel Macron indique sa volonté de voir le projet qu’il défend s’immiscer dans le débat de la présidentielle.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron espère, à l’intérieur d’un entretien accordé à La Voix du Nord et paru ce lundi, que le "projet progressiste" qu'il prétend défendre soit présent dans le débat de l'élection présidentielle "en 2017". 

La carte du collectif

A la question de savoir s’il était "en marche vers une candidature", faisant écho à son mouvement politique, Emmanuel Macron a répondu: "En marche vers un projet progressiste pour le pays et ce projet est bien évidemment pour maintenant". "Je souhaite que ce projet progressiste porte son offre en 2017. Nous nous inscrivons volontairement dans ce calendrier mais de manière positive et pas personnelle", précise l'ancien conseiller de François Hollande à l'Elysée.

Rassembler sans gommer les particularités

Quant à la question de sa participation à la primaire du PS, Emmanuel Macron répond que "ce sont des questions qui aujourd'hui ne (l')intéressent pas". "Ce qui participe du découragement vis-à-vis de la politique, c'est qu'on ne parle que plus que de personnes, de calendrier et de tactique, et qu'on ne parle plus du projet pour le pays, ni des Français. Je vais concentrer mon énergie sur ces orphelins du débat politique", ajoute le ministre.

Selon lui, "la structuration actuelle de l'offre politique s'épuise à construire des arrangements au sein de la gauche et au sein de la droite, entre des femmes et des hommes qui, sur ces sujets essentiels, ne pensent plus la même chose". "Je veux réussir ce rassemblement des progressistes sans nier les différences.", affirme encore Emmanuel Macron.

A.M avec AFP