BFMTV

Jeunes, vieux, cadres, ouvriers: pour qui ont-ils voté au second tour?

Une file d'attente dans un bureau de vote de Quimper, dans le Finistère, le 7 mai.

Une file d'attente dans un bureau de vote de Quimper, dans le Finistère, le 7 mai. - fred Tanneau - AFP

Emmanuel Macron a remporté dimanche soir l'élection présidentielle, avec 66,10% des voix, contre 33,90% pour Marine Le Pen. Analyse détaillée de leurs électeurs respectifs.

Qui a voté pour qui, dimanche? Le candidat du mouvement En Marche!, Emmanuel Macron, a largement remporté le second tour de l'élection présidentielle, face à la candidate du Front national, Marine Le Pen, avec 66,10% des voix, contre 33.90% pour sa rivale. 

L'analyse géographique du vote montre que Marine Le Pen est arrivée en tête dans seulement deux départements pour ce second tour, l'Aisne et le Pas-de-Calais, alors qu'elle l'avait emporté dans 43 départements le 23 avril. La candidate a par ailleurs remporté la mise dans plusieurs villes, confirmant son enracinement dans certains de ses fiefs, notamment dans le nord de la France. 

Mais qu'en est-il du profil des votants de l'un et l'autre des candidats? Si Emmanuel Macron a réussi à s'imposer dans toutes les tranches d'âges, les électeurs ont encore voté, dimanche, selon leur profession et leur revenu. Le détail des résultats.

> Les jeunes se sont tournés vers Macron

Alors que le vote des 18-24 ans, dont il s'agissait pour beaucoup de la première élection, s'était largement tourné vers Jean-Luc Mélenchon lors du premier tour, c'est cette fois-ci Emmanuel Macron qui a remporté les voix des plus jeunes. Selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, le candidat d'En Marche! totalise 66% des voix des 18-24 ans, qui est également la tranche d'âge s'étant le plus abstenue (34%). 

Emmanuel Macron s'impose dans toutes les catégories d'âges, mais son score est particulièrement fort chez les seniors. Ainsi, les 60-69 ans l'ont plébiscité à 70%, et les plus de 70 ans à 78%. Il s'agit des catégories d'âges où Marine Le Pen a réalisé ses plus mauvais scores.

> Le Pen en tête chez les ouvriers

Sans surprise, Marine Le Pen s'est imposée au sein de l'électorat auprès duquel elle réalise ses meilleurs scores: l'électorat ouvrier. En effet, toujours selon cette enquête Ipsos/Sopra Steria, la candidate du Front national a obtenu 56% des voix auprès de cette catégorie socio-professionnelle.

De son côté, Emmanuel Macron a réalisé son meilleur score chez les cadres (82%) et les retraités (74%). Les employés, eux, sont plus divisés: ils se sont prononcés à 54% pour Emmanuel Macron, et à 46% pour Marine Le Pen.

> Macron plébiscité par les hauts revenus, Le Pen par les plus faibles

Une analyse du vote selon le niveau de revenus démontre également, là encore sans surprise, que les plus hauts salaires se sont tournés vers Emmanuel Macron, et les plus faibles vers Marine Le Pen. Ainsi, le vote en faveur d'Emmanuel Macron augmente au rythme de l'augmentation du niveau salarial des individus sondés.

Au sein des foyers gagnant plus de 3.000 euros par mois, Emmanuel Macron s'est attiré 75% des voix. Ce score chute à 64% lorsque le revenu mensuel des votants se situe entre 2.000 et 3.000 euros, puis à 55% lorsqu'il se place sous les 1.250 euros. A l'inverse, Marine Le Pen a fait son meilleur score auprès des revenus de moins de 1.250 euros par mois (45%), tandis qu'elle n'a recueilli que 25% des votes chez les plus hauts revenus, de plus de 3.000 euros par mois/.

> Les catholiques placent Macron largement devant

Enfin, l'analyse du vote selon la religion montre qu'Emmanuel Macron s'est largement imposé au sein de toutes les confessions. 

Les catholiques ont voté à 62% pour l'ex-ministre de l'Economie, selon un sondage Ifop pour le journal La Croix et le magazine Pèlerin. L'épiscopat avait été très critiqué dans l'entre-deux-tours pour n'avoir pas pris position entre la candidate du Front national et celui d'En Marche!, alors qu'un vote pour Emmanuel Macron était rejeté par une frange conservatrice de l'électorat catholique. Chez les protestants, son score est de 67%, tandis qu'il est de 97% chez les musulmans. 

Adrienne Sigel