BFMTV

Immigration : Nicolas Sarkozy envoie un message clair aux électeurs du Front national

-

- - -

Dans ce qui ressemble à son programme de future campagne, Nicolas Sarkozy aborde la question de l’immigration. Un message clair à ceux qui seraient tentés de voter pour l’extrême-droite. Le président reprend les mêmes recettes qu’en 2007.

En clair, la France, on l’aime ou on n’y vient pas, selon le président, qui fait une distinction entre les immigrés européens du 19e siècle à ceux venus d’Afrique au 20e siècle. Les premiers, affirme-t-il, ont pu s’intégrer car ils étaient culturellement et religieusement proches de la France. Mais, selon lui, "l’immigration" la plus récente est différente. En toile de fond, la crainte de l’islamisme. Sans jamais prononcer le mot, Nicolas Sarkozy l’évoque pourtant très clairement. Et quand il se redit opposé au droit de vote pour les immigrés, il brandit la menace de cantines scolaires hallal ou de piscines réservées aux femmes.

Quant à l’immigration illégale, le président énumère des chiffres, dont il se félicite. Il souhaiterait même faciliter les expulsions en confiant leur décision aux seuls tribunaux administratifs. Une réforme qui ferait l’objet d’un référendum. Enfin à l’image du regroupement familial, le probable candidat de l’UMP souhaiterait que les titres de séjours obtenus par le mariage soient soumis à des conditions de logement et de ressources.