BFMTV

François Hollande répond à Nicolas Sarkozy sur Fessenheim

-

- - -

François Hollande réagit aux attaques de Nicolas Sarkozy sur la centrale nucléaire de Fessenheim.

"C’est une question très importante, le nucléaire, l’énergie, ça ne se traite pas à la légère. C’est pas une phrase qu’on doit prononcer dans un meeting." Le candidat socialiste a tenu à rassurer les ouvriers de la centrale, "si Fessenheim ferme, elle sera démantelée cette centrale et ça fera des années encore de travail." François Hollande précise également que s’il a pris cette décision, c’est parce que la centrale se trouve sur une zone sismique. Enfin, il s’est présenté comme le "président de la sécurité".