BFMTV

Emmanuel Macron lance un dernier appel aux indécis

Emmanuel macron lance un appel aux derniers indécis

Emmanuel macron lance un appel aux derniers indécis - Capture d'écran Mediapart

Le candidat d'En Marche! a appelé les électeurs indécis à se "positionner pour l'offre politique qui (leur) convient le plus ou (leur) déplaît le moins". Il refuse toutefois de modifier son programme pour séduire de nouveaux électeurs.

C’était la dernière occasion pour Emmanuel Macron de séduire des électeurs encore indécis avant la fin de la campagne ce vendredi à minuit. Invité de Mediapart pour une ultime interview avant le second tour de l’élection présidentielle, le candidat d’En Marche! a évoqué cet électorat prêt à voter pour lui dimanche, non pas par adhésion, mais pour faire barrage au Front national: "Des électeurs de François Fillon, de Jean-Luc Mélenchon et de Benoît Hamon vont reporter leur vote sur moi. Cette part du vote, je lui dois une plus grande vitalité démocratique dans les cinq ans", a-t-il déclaré.

Et de poursuivre: "Cette partie-là des électeurs, je leur dis ‘positionnez-vous vers l’offre politique qui vous convient le plus ou vous déplaît le moins’.", affirme-t-il tout excluant de modifier son programme, comme Jean-Luc Mélenchon lui avait demandé de le faire pour séduire davantage d’électeurs: "Je ne vais pas rentrer dans une logique de défaite ou de honte de soi. […] J’ai dis non, parce que là je trahis quelque part les 24% d’électeurs qui ont […] soutenu un projet, ce ne serait pas sincère démocratiquement."

L’ancien ministre de l’Économie s’attend toutefois à ne pas être "élu aussi largement que Jacques Chirac en 2002, parce qu’il n’y a pas eu de front républicain". Il entend cependant aller "au bout d’une refondation politique, ce qui n’a pas été fait en 2002".

P.L