BFMTV

Chevènement appelle à un "vote résolu" pour Macron

Jean-Pierre Chevènement.

Jean-Pierre Chevènement. - Patrick Kovarik - AFP

Dans un communiqué diffusé sur son site ce mardi, Jean-Pierre Chevènement appelle les Français à glisser un bulletin "Emmanuel Macron" au deuxième tour, dimanche 7 mai.

Le candidat à la présidentielle de 2002 explique sa position par la nécessité "d’écarter Marine Le Pen".

Analysant le succès du candidat d’En Marche!, Jean-Pierre Chevènement invoque le besoin d’un "renouvellement des visages et d’un personnel politique usé par un bipartisme devenu de plus en plus artificiel".

"Répondre au besoin de protection du pays"

Pour autant, l’ex ministre de Lionel Jospin note que les Français "n’ont pas choisi la continuité, comme en témoigne le score élevé sinon majoritaire des candidats souverainistes". "Emmanuel Macron devra s’en souvenir à l’heure des choix", juge celui qu’on a souvent qualifié de "gaulliste de gauche".

Jean-Pierre Chevènement considère également que la deuxième place de Marine Le Pen doit provoquer une prise de conscience:

"Son score sans précédent doit obliger les forces républicaines à réviser enfin leur politique, comme elles ne l’ont pas fait après 2002 pour répondre au besoin de protection qu’exprime le pays".

En 2002, Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac s’était qualifiés au deuxième tour de la présidentielle, devant le socialiste Lionel Jospin, éliminé.

G. de V.