BFMTV

Road trip des municipales: zoom sur Villeneuve-sur-Lot

A une semaine des municipales, cette commune de 23.000 habitants a bien du mal à tourner la page Cahuzac.

A une semaine des municipales, cette commune de 23.000 habitants a bien du mal à tourner la page Cahuzac. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Entre ceux qui se disent "traumatisés et ceux qui rêvent à un improbable retour, Villeneuve-sur-Lot reste marquée par son ancienne gloire Jérôme Cahuzac à deux semaines des élections municipales.

La petuite ville est encore sous le choc plusieurs mois après "l'affaire Cahuzac", du nom de l'ancien ministre du Budget et édile de la ville, contraint à la démission suite aux révélations d'un compte bancaire en Suisse. Certains, ironiques, ont même rebaptisé Villeneuve-sur-Lot, Villeneuve-sur-Cahuzac.

A une semaine des municipales, cette commune de 23.000 habitants a bien du mal à tourner la page entre les meurtris, les nostalgiques et ceux qui rêvent encore à un retour.

> Paroles d'électeurs

"Il a déshonoré la ville, explique ainsi une habitante, très remontée contre Jérôme Cahuzac, sur la marché de Villeneuve-sur-Lot. Nous sommes traumatisés". Pour d'autres cependant, "Cahuzac ou pas Cahuzac", il est important d'aller voter et de "faire son devoir de citoyen". Pour un autre, les vrais enjeux de ce scrutin sont "la santé, le logement, la culture. La qualité de la vie tout simplement", dit-il.

Pour cet autre cependant, l'ombre de l'ancien ministre du Budget de Jean-Marc Ayrault plane bel et bien sur l'élection. "Villeneuve est orpheline depuis qu'il est parti, c'était un bon maire, estime un habitant. S'il se présente il sera élu, s'il soutient un candidat, tout le monde suivra".

> "Reviens, Cahu"

"Évidemment il ne reviendra pas" tempère Anne Carpentier, journaliste au satirique La Feuille dont la dernière édition affichait en une un malin "Reviens, Cahu, ils sont devenus fous", illustrant par la satire le manque suscité par la disparition de Jérôme Cahuzac du paysage politique local. "Dans l'esprit des gens il manque, confirme-t-elle. Elu au premier tour en 2008 avec 54% des voix, il est resté comme un fantasme.

Lors de la législative partielle qui a suivi sa démission, nombre de bulletin ont été jugés nuls après avoir été griffonnés de la mention "Cahuzac". Près d'un an plus tard, le spectre d'une abstention massive est presque aussi présent que celui de l'ex-figure locale.

> Les forces en présence

Le maire actuel, le PS, Patrick Cassany est candidat à sa succesion à la tête d'une liste unifiée avec le PCF et EELV. Face à lui la Front de gauche, Marie-Hélène Loiseau, le FN Etienne Bousquet-Cassagne, la divers droite Anne-Marie Davelu-Chavin, le divers gauche Paul Caubet et l'UMP Renaud Leygue.

Élections

Les résultats dans votre ville

Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002

Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales

S.A. avec Mariam Pirzadeh et David Couloume.