BFMTV

Perpignan: la gauche se retire, un duel UMP-FN au second tour

Jacques Cresta, candidat PS à Perpignan, se retire au second tour pour faire barrage au FN.

Jacques Cresta, candidat PS à Perpignan, se retire au second tour pour faire barrage au FN. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Jacques Cresta décide de se retirer au second tour pour faire barrage au candidat du FN, Louis Aliot.

Le candidat PS à Perpignan, où le candidat FN Louis Aliot est arrivé en tête au premier tour des municipales, se retire pour faire barrage au FN. Arrivé troisième avec moins de 12% des voix, Jacques Cresta laisse ainsi s'opposer au second tour Louis Aliot et le candidat de l'UMP, Jean-Marc Pujol.

"Après avoir longuement réfléchi, consulté et discuté avec d'autres partis de gauche et du centre, et dans l'impossibilité de trouver un accord équilibré, nous avons décidé de retirer notre candidature", a déclaré Jacques Cresta lors d'une conférence de presse à Perpignan.

Celui-ci s'est toutefois refusé à donner une consigne de vote. "Je voterai pour Jean-Marc Pujol mais étant donné que ce dernier a indiqué hier (lundi) qu'il n'avait pas besoin des voix des autres partis, je lui laisse la responsabilité de donner envie aux Perpignanais de voter pour lui".

Perpignan, une potentielle grosse prise pour le FN

Louis Aliot, qui a récolté 34,20% des voix au premier tour, tentera de faire de la capitale des Pyrénées-Orientales et ses quelque 120.000 habitants la plus grosse prise de son parti aux élections municipales.

Perpignan: L. Alliot:"Maintenant les choses sont claires, c'est projet contre projet. Pujol est l'homme du passé, je suis celui de l'avenir"
— Patrick Sauce (@SaucePatrick) 25 Mars 2014

Élections

Les résultats dans votre ville

  • Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002
  • Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales
H.F. avec Jean-Vincent Molinier