BFMTV

Municipales: l'UMP s'impose, le FN explose

La droite en tête aux municipales, percée du FN

La droite en tête aux municipales, percée du FN - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Dans un climat de vive défiance vis-à-vis du gouvernement, le Front national a réalisé une spectaculaire poussée dans plusieurs villes dimanche, dans un scrutin où la gauche est en recul et la droite en légère progression.

Deux ans après son retour au pouvoir, les résultats du premier tour des municipales étaient particulièrement attendues par le Parti socialiste, qui avait réalisé un score historiquement élevé aux municipales de 2008 en profitant alors de la forte impopularité de Nicolas Sarkozy. Absention, vote sanction et forte poussée pour le FN: que faut-il retenir de ce premier tour? Tour d'horizon.

> Nette avance pour la droite

La droite a viré nettement en tête dimanche à l'issue du premier tour des élections municipales. Selon une estimation BVA, les listes de l'UMP et de ses alliés centristes totalisent 48% des voix au niveau national, contre 43% pour les listes de gauche et 7% pour les listes FN. La gauche recule de cinq points par rapport aux élections de 2008, alors un cru exceptionnel pour le PS, et l'UMP est en passe de réussir son pari avec une avance notable. "On ne va pas raconter d'histoires, ce soir la gauche subit une défaite", a dit Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, sur France 2.

> Le FN conforté dans ses bastions

Marine Le Pen a salué dimanche un "cru assez exceptionnel" après les premiers résultats qui donnaient le Front national en tête dans plusieurs villes, notamment à Avignon. A Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), cible prioritaire du FN, Steeve Briois, secrétaire général du parti, est élu. Un score historique qui en appellera d'autres, selon le FN. Il est en tête à Fréjus (Var), Avignon (Vaucluse), Perpignan (Pyrénées-Orientales), Béziers (Hérault), Forbach (Moselle) et Saint-Gilles (Gard). "Je pense (...) que c'est la fin de la bipolarisation de la vie politique française, le Front national arrive comme une grande force autonome, une grande force politique, plus seulement nationale, mais également locale", a déclaré Marine Le Pen sur TF1.

> La question du Front républicain

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a appelé "l'ensemble des forces démocratiques" à faire barrage au FN au second tour, dimanche prochain. Pour sa part, Jean-François Copé a demandé à "celles et ceux qui ont voté pour le FN pour marquer leur colère" à "reporter leurs voix" sur les candidats de l'UMP pour le second tour et à choisir "un vote utile".

> Une abstention record

L'abstention a de nouveau progressé dimanche au premier tour des municipales pour atteindre un niveau jamais vu pour ce type d'élection, après une campagne éclipsée par les affaires au plan national, mais dominée sur le terrain par les enjeux locaux. Selon les estimations de notre sondage CSA pour BFMTV et Ricoh, la participation s'élèverait ainsi à 65,0% des incrits, soit un taux d'abstention de 35%. Lors des précédentes élections municipales, en 2008, l'abstention avait déjà atteint un record historique, avec une participation de 66,54% au premier tour et de 65,20% au second tour.

> Les résultats dans votre commune

Tapez votre code postal et retrouvez, en un clic, tous les résultats dans votre commune.

Élections

Les résultats dans votre ville

Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002

Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales

Hélène Favier