BFMTV

Municipales à Paris: Placé prie Duflot de ne pas se présenter

Jean-Vincent Placé "invite" Duflot à ne pas être candidate à Paris

Jean-Vincent Placé "invite" Duflot à ne pas être candidate à Paris - -

Le président du groupe EELV au Sénat a invité lundi parlementaires et ministres, dont Cécile Duflot, "à ne pas être candidats aux municipales dans les villes importantes".

Le nom de la ministre du Logement Cécile Duflot est sur toutes les lèvres quand il s'agit des prochaines élections municipales de la capitale. Si elle décide de se lancer dans la bataille en 2014, cinq femmes s'affronteraient - une première - pour l'Hôtel de Ville de Paris.

A 37 ans, l’actuelle ministre du Logement "n’exclut rien". Confortablement élue députée de Paris en juin dernier, elle pourrait claquer la porte de son ministère pour se lancer elle aussi à l’assaut de l’Hôtel de ville. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde, jusque dans son propre camp.

Placé: "se consacrer à sa tâche" au gouvernement

Jean-Vincent Placé, président du groupe Europe-Ecologie-Les-Verts au Sénat, a ainsi invité lundi l'ensemble des ministres et des parlementaires, dont la ministre du Logement Cécile Duflot, "à ne pas être candidats aux municipales dans les villes importantes".

"Je pense que chaque membre du gouvernement devrait se consacrer à sa tâche, et puisque, paraît-il, on a des débats sur la question du non-cumul des mandats et des fonctions, j'invite l'ensemble des ministres et des parlementaires à ne pas être candidats aux municipales dans les villes importantes", a-t-il déclaré sur Radio classique et Public Sénat, en réponse à une question sur une candidature de Cécile Duflot à Paris.

Le secrétaire général d'EELV, Pascal Durand, avait cependant souligné le 19 février que la loi sur le logement que défendra la ministre à l'automne était "la priorité absolue" pour elle et le parti écologiste, et non la question des municipales à Paris.

Contassot: Duflot est "la meilleure des candidates à Paris"

A l'inverse, interrogé lundi par Métro et France Bleu 107.1, le conseiller de Paris Yves Contassot (Verts) a lui estimé que Cécile Duflot était "la meilleure des candidates à Paris" mais qu'il lui appartenait "de décider".

Les Verts parisiens réunis en Assemblée générale le 23 février ont décidé que les candidats à la mairie et dans les arrondissements devraient être désignés en juin, un calendrier a priori peu favorable à la ministre, mais qui ne lui ferme pas définitivement la porte, selon l'élu.

"Soit d'ici là elle dit 'j'y vais ou je n'y vais pas', et les choses sont claires, soit pour des raisons qu'on peut imaginer elle ne peut pas le dire, mais tous ceux (...) qui sont montés à la tribune (le 23) ont dit que si elle était candidate (à l'automne) ça nécessiterait de se poser la question", a-t-il expliqué.

Le maire du IIe arrondissement Jacques Boutault est pour l'instant le seul candidat déclaré. Le secrétaire national d'EELV Pascal Durand, dont le nom avait été évoqué, a déclaré jeudi au Talk Orange-Le Figaro qu'il ne serait pas candidat.

A LIRE AUSSI:

>> Municipales à Paris : Cécile Duflot "n'exclut rien"

>> Municipales : cinq femmes en campagne pour Paris

C. P. avec AFP