BFMTV

Législatives: Philippe confirme son soutien à Bournazel contre El Khomri

Edouard Philippe et Emmanuel Macron soutiennent deux candidats opposés.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron soutiennent deux candidats opposés. - Capture d'écran

Ces deux candidats dans la 2e circonscription de Paris se réclament de la majorité présidentielle. Mais l'ex-ministre Myriam El Khomri revendique en outre le soutien d’Emmanuel Macron.

Qui de Pierre-Yves Bournazel (LR) ou de Myriam El Khomri (PS) a la bénédiction de l’exécutif pour le second tour des législatives dans la 18e circonscription de Paris? Alors que la seconde a revendiqué l’appui d’Emmanuel Macron lundi, Edouard Philippe a réitéré son soutien au premier.

Interrogé sur ce paradoxe au micro de Franceinfo ce mardi, le Premier ministre a esquivé tout en justifiant sa bienveillance vis-à-vis de Pierre-Yves Bournazel:

"Je connais Pierre-Yves depuis longtemps, j’ai travaillé avec lui dans le cadre de la primaire de la droite et du centre pour soutenir Alain Juppé, je sais qu’il sera un très bon parlementaire. J’insiste sur une chose: il a indiqué lui-même (…) qu’il entendait se placer dans le cadre de la majorité présidentielle".

"Pas une divergence" avec Emmanuel Macron

Edouard Philippe s’est ensuite essayé à une forme de synthèse:

"Ce n’est pas du tout une divergence (avec le président de la République, NDLR). Encore une fois, j’insiste là-dessus: il n’y a pas de candidat En Marche! et il y a deux candidats, avec des passés différents, avec des engagements différents, qui entendent se placer dans la majorité présidentielle".

"J'ai toujours dit ce que je pensais"

Mais moins de deux heures après, en marge d'une visite de terrain auprès d'une candidate d'En Marche!, le chef du gouvernement a de nouveau exprimé sa préférence:

"Je connais bien Pierre-Yves Bournazel, je l'aime beaucoup. Je pense qu'il fera un très bon député, je le dis, comme j'ai toujours dit ce que je pensais".

Au premier tour des législatives dimanche, Pierre-Yves Bournazel est arrivé en tête, avec 31,8% des voix contre 20,2% pour Myriam El Khomri. En Marche! avait décidé de n’investir personne dans cette circonscription.

G. de V.