BFMTV
Législatives

Crise politique: Macron veut des "majorités constructives" avec "l'ensemble des partis de gouvernement"

À l'issue d'un sommet européen à Bruxelles ce vendredi, Emmanuel Macron est brièvement revenu sur la crise politique française, alors que la coalition présidentielle n'a pas réussi à otenir la majorité absolue à l'issue des élections législatives.

"La France sait faire des compromis, y compris votre serviteur". Depuis Bruxelles, où il a pris la parole ce vendredi, à l'issue d'un sommet européen, Emmanuel Macron a évoqué la situation politique nationale, chamboulée après les élections législatives.

"Il a pu m'arriver qu'on me reproche d'avoir trop de pouvoir, parce que des majorités trop claires. La France est dans une situation démocratique qu'elle a connu en 1988 et affreusement banale au niveau européen", a-t-il estimé, alors que la coalition présidentielle Ensemble n'est pas parvenue à obtenir la majorité absolue, l'obligeant à nouer des alliances pour gouverner.

"Bâtir des compromis" pour "obtenir des majorités constructives"

Pour Emmanuel Macron, "il faut bâtir des compromis, pour pouvoir convaincre tout le monde, en tout cas le maximum, obtenir des majorités constructives".

"C'est ce que l'Italie et l'Allemagne font, c'est ce que nous ferons avec l'ensemble des partis de gouvermement, de pouvoir bâtir soit des coalitions, soit des accords sur des textes pour avancer sur un agenda clair", a-t-il assuré.

"Sur l'ensemble des États membres (de l'UE, NDLR), il y en a une vingtaine qui ont des gouvernements de coalitions et certains avec cinq, six, sept partenaires ou d'autres qui agissent en gouvernements minoritaires", a-t-il ajouté.

Le chef de l'État a déjà évoqué cette volonté de bâtir des coalitions mercredi soir, lors de sa première allocution depuis les résultats des élections législatives, exhortant les les groupes politiques à lui "dire en toute transparence jusqu'où ils sont prêts à aller" pour "avancer utilement".

Fanny Rocher