BFMTV

Élections européennes: LaREM en tête des intentions de vote devant le RN

Les députés du Parlement européen en session plénière à Strasbourg le 13 février 2019.

Les députés du Parlement européen en session plénière à Strasbourg le 13 février 2019. - FREDERICK FLORIN / AFP

La liste de la République en marche arrive nettement en tête des intentions de vote, selon un sondage BVA diffusé samedi.

A trois mois des élections européennes le 26 mai prochain, la liste LaREM alliée au MoDem récolte 25% des intentions de votes, six points devant celle du Rassemblement national (19%), selon un sondage BVA diffusé samedi.

Le duo de tête se détache de toutes les autres formations: Les Républicains obtiennent 10% d'intentions de vote, devant les écologistes d'EELV (9%), La France insoumise (7,5%), Debout la France (6%) et le Parti socialiste (5%).

Entre 47% et 52% de participation

Si le scrutin avait lieu dimanche, une liste des "gilets jaunes" recueillerait 4%, Générations 3% et les listes UDI et PCF 2% chacune, selon cette enquête pour Orange, RTL et La Tribune. Suivent Résistons! de Jean Lassalle (1,5%), devant les listes Les Patriotes, Lutte ouvrière et du NPA, à 1%, et de l'UPR (0,5%). Pour obtenir des élus, une liste doit recueillir au moins 5% des votes.

Six Français sur dix (62%) se disent aujourd'hui "intéressés" par ces élections, contre 35% qui ne le sont pas. La participation, toujours basse pour ce type de scrutin, est estimée entre 47% et 52%. Lors des européennes de 2014, elle s'était élevée à 42%. 

Enfin, si 53% des personnes interrogées se disent sûres de leur choix, 47% n'ont pas exprimé d'intention de vote ou peuvent changer d'avis.

Enquête réalisée en ligne du 20 au 21 février auprès de 929 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,3 points.

Les intentions de vote se basent sur des personnes certaines d'aller voter et ayant exprimé une intention, soit 474 personnes. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de forces et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Benjamin Rieth avec AFP