BFMTV

Départementales: le FN porte plainte contre SOS Racisme

BFMTV

On reprend les mêmes et on recommence. Le FN a annoncé avoir porté plainte contre SOS Racisme. En cause: un tweet ironique de l'association invitant les électeurs du Front national à dessiner un coeur sur le bulletin de leur candidat fétiche. 

Or, selon le code électoral, tout bulletin raturé ou portant une mention manuscrite est considéré comme nul. Une manoeuvre ironique que dénonce le FN qui a décidé de porter plainte comme l'annonce le directeur de la communication du parti sur son compte Twitter. 

L'histoire se répète puisque lors du premier tour des élections départementales, le FN a déjà intenté une action en justice contre SOS Racisme. Cette fois-ci, l'association avait invité les électeurs frontistes à "marquer d'une croix" le candidat du binôme de candidats qu'ils préféraient. 

Wallerand de Saint-Just, le trésorier du parti, avait dit invoquer l'article L97 du code électoral. Cet article stipule que "celui qui, à l'aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manoeuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s'abstenir de voter, seront punis d'un emprisonnement d'un an et d'une amende de 15.000 euros".

J.C.