BFMTV

Des associations réclament l'exclusion de la députée Agnès Thill du groupe LaREM

La députée La République en marche de l'Oise Agnès Thill, le 13 mai 2017 à Paris.

La députée La République en marche de l'Oise Agnès Thill, le 13 mai 2017 à Paris. - Charly Triballeau - AFP

Les associations Urgence Homophobie et Stop Homophobie ont rédigé une lettre ouverte dans laquelle elles demandent l'exclusion de la députée Agnès Thill du groupe LaREM.

La polémique de trop. Deux associations, Urgence Homophobie et Stop Homophobie, ainsi que plusieurs personnalités, ont signé une lettre ouverte dans laquelle elles demandent "l'exclusion immédiate" de la député Agnès Thill du groupe LaREM, après ses propos visant le secrétaire d'Etat Gabriel Attal. 

Parmi les signataires, l'actrice Muriel Robin, le présentateur Christophe Beaugrand, la chanteuse Marianne James et les députés Fabien Lainé (MoDem) et Laurence Vinceunebrock-Mialon (LaREM). 

Mercredi, la députée de l'Oise a déclenché une nouvelle polémique en prenant pour cible le secrétaire d'État Gabriel Attal qui, le même jour, évoquait son homosexualité et la question de la GPA dans les colonnes de Libération. Son tweet visait la loi bioéthique que prépare le gouvernement et que le Parlement est censé examiner avant l'été. 

Dans leur lettre ouverte, les signataires rappellent certains propos problématiques d'Agnès Thill, qui a, par exemple, comparé les femmes lesbiennes désirant fonder une famille à des "droguées en manque". 

Clément Boutin