BFMTV

Couvre-feu: Bruno Le Maire se dit "contre toute exemption" en dehors des exceptions prévues

Le ministre de l'Economie, invité ce matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC, a estimé que la règle du couvre-feu devait être "claire" et "lisible" en dehors des exceptions déjà annoncées jeudi par le gouvernement.

Une réponse qui risque bien de décevoir Roselyne Bachelot. Bruno Le Maire a déclaré ce vendredi matin chez Jean-Jacques Bourdin être opposé à toute nouvelle exemption au couvre-feu en dehors des exceptions déjà annoncées jeudi par le gouvernement.

"Je suis contre toute exemption sauf pour les personnels de santé, les urgences, si vous devez aller voir quelqu'un malade..." a répondu le ministre de l'Economie sur BFMTV-RMC en évoquant "des exceptions possibles qui sont justifiées par des circonstances exceptionnelles".

Pour Bruno Le Maire, le couvre-feu de 21h-6h doit être perçu comme une règle simple et lisible pour les 20 millions de Français concernés afin qu'elle puisse prouver son efficacité dans les prochaines semaines.

"Si vous commencez à multiplier les exemptions, à dire que pour tel secteur d'activité ça ne sera pas 21h mais 22h... Que pour les autres ça sera 22h30...On ne va pas s'en sortir!", a déclaré l'invité de Jean-Jacques Bourdin.

Un assouplissement réclamé pour les spectacles

S'il dit comprendre le "sentiment d'injustice" que peuvent ressentir plusieurs secteurs dont la restauration et la culture, Bruno Le Maire soutient que cette mesure sanitaire est prise "pour le bien général, pour stopper la circulation du virus et qu'on ne retombe pas dans une situation de confinement général".

Le ministre de l'Economie a également fait savoir qu'il s'entretiendrait avec Roselyne Bachelot dans les prochaines heures. Le ministre de la Culture avait fait part de son souhait dans les colonnes du Parisien d'un assouplissement du couvre-feu pour les spectacles, la très grande majorité des représentations se tenant en soirée. Une demande qui, à en croire la ministre, sera examinée par le gouvernement "sous réserve bien sûr de l'évolution sanitaire".

Les exceptions au couvre-feu qui entrera en vigueur ce samedi à minuit sont actuellement au nombre de cinq:

  • pour des raisons de santé (se rendre chez le médecin, à l'hôpital, à la pharmacie de garde);
  • pour des motifs professionnels comme le travail de nuit
  • pour prendre un train ou un avion qui part ou arrive après 21 heures sous réserve de pouvoir montrer son billet
  • pour voir un proche en situation de dépendance
  • pour sortir son animal de compagnie à proximité du domicile
Hugues Garnier Journaliste BFMTV