BFMTV

Climat: face à Trump, Macron joue la carte de l'optimisme

Le président français s'est exprimé ce samedi, à l'issue du G7, pour faire un bilan de son premier grand sommet international depuis sa prise de fonction. De quoi évoquer tout particulièrement son homologue américain, Donald Trump.

"Ce G7 a permis d'avancer sur plusieurs fronts", commence Emmanuel Macron. Là, face aux micros des journalistes, le président français est revenu sur les conclusions du G7, ce samedi après-midi.

Il a tenu à souligner les accords du G7 sur un plan de lutte contre le terrorisme, alors que le groupe terroriste, Daesh, a revendiqué deux attentats cette semaine. L'un à Manchester qui a fait 22 morts, le second qui a fait 29 morts au Caire

"Nous vivons dans un contexte de tensions croissantes, a souligné Emmanuel Macron. Nous avons pu avancer en matière de lutte contre le terrorisme. La discussion a été extrêmement riche sur ce sujet." 

Aussi, les sept dirigeants ont signé un plan de lutte contre le terrorisme en trois points. La lutte sur internet. "Demander aux grands entreprises de l’Internet de réagir extrêmement rapidement contre la diffusion djihadiste" et permettre une meilleure coopération. La lutte contre son financement, et enfin comme "les terroristes progressent sur la misère", il est nécessaire de développer l'éducation et la santé publique. 

"Rester pleinement engagés" sur le climat

Sur le climat, Emmanuel Macron reconnait un "désaccord profond" avec les Etats-Unis. Pour autant, le président français temporise car les Etats-Unis n'ont pas quitté l'accord de Paris.

"J'ai dit à Donald Trump qu'il était indispensable que les Etats-Unis puissent rester pleinement engagés sur l'accord de Paris sur le climat", explique-t-il avant d'ajouter "Les Etats-Unis n'ont pas quitté le cadre de l'accord de Paris comme on le pensait il y a quelques semaines (...) Il y a du progrès."

Peu avant, le président américain a fait savoir qu'il se prononcerait la semaine prochaine sur un éventuel retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Emmanuel Macron s'est voulu optimiste quand à l'issue de cette réflexion. 

"Oui il y a des désaccords qui s’expriment autour de la table, il y en a un à ce stade sur le climat. J’espère que nous continuerons à réduire cet écart", a-t-il expliqué. Et d’ajouter sur l’application de l’accord de la COP21: "Il faut continuer à avancer. Ce qui s’est passé aujourd’hui n’empêchera pas la France de continuer à repartir à l’initiative."

Les dirigeants du G7, étaient réunis vendredi et samedi en sommet à Taormina (Sicile). 

E. H.