BFMTV

Christine Boutin poursuivra ceux qui "l'attaquent" sur son mariage

La présidente du Parti Démocrate Chrétien, Christine Boutin, sur Europe1 le 29 mai 2013

La présidente du Parti Démocrate Chrétien, Christine Boutin, sur Europe1 le 29 mai 2013 - -

La présidente du Parti Démocrate Chrétien n'aime pas que l'on évoque sa vie privée. Mercredi, Christine Boutin a annoncé qu'elle "traduirait en justice tous ceux qui l’attaqueront" sur son mariage avec son cousin.

Si le mariage homosexuel fait l'objet d'un débat public dans lequel Christine Boutin a largement fait entendre sa voix de fervente opposante, son propre mariage avec son cousin germain relève selon elle de la sphère privée. Epinglée à ce sujet sur LCP lundi soir, Christine Boutin ne tolère désormais plus aucune allusion à cette union.

"Faites attention avec cette histoire de cousin germain. Je vous le dis très clairement. Je profite de l’occasion d’être sur Europe 1 pour dire que tous ceux qui m’attaqueront sur ce sujet, je les traduirai en justice. C’est insupportable", a-t-elle lancé mercredi midi sur Europe 1.

"C’est ma vie privée, c’est ma vie personnelle, la loi de la République est parfaitement respectée. Je demande que l’on arrête à la fois par respect pour mon mari et par respect pour mes enfants. C’est honteux!", a encore insisté Christine Boutin.


Boutin poursuivra tous ceux qui l'attaqueront... par Europe1fr

Dérapage sur les gays

Un avertissement qu'elle avait déjà lancé mardi sur Twitter, en affirmant: "Pour tous ceux qui me diffament sur mon mariage, je les informe que je lance une procédure à leur endroit! Ça suffit!".

Pour tous ceux qui me diffament sur mon mariage, je les informe que je lance une procédure à leur endroit ! Ça suffit !
— Christine Boutin (@christineboutin) May 28, 2013

Le mariage de Christine Boutin avec son cousin germain a suscité de nombreuses railleries, notamment sur Internet après sa passe d'arme avec un internaute, lundi soir. "Madame Boutin, vous qui êtes mariée avec votre cousin germain, [...] cela ne vous dérange pas de vous immiscer dans la vie privée des homosexuels?", lui a-t-il lancé lundi soir sur LCP. Visiblement estomaquée, Christine Boutin avait alors invoqué la "loi de la République" qui "autorisait" ce mariage pour se justifier... oubliant au passage que la même République avait également légalisé le mariage homosexuel le 18 mai dernier.


A LIRE AUSSI:

>> Attaquée sur son mariage avec son cousin, Boutin se fâche

>> Christine Boutin: "on est envahis de gays"