BFMTV

Cécile Duflot ne votera pas la confiance à Manuel Valls

Cécile Duflot le 23 octobre 2013 à la sortie du Conseil des ministres.

Cécile Duflot le 23 octobre 2013 à la sortie du Conseil des ministres. - Martin Bureau - AFP

"Sauf grand changement", l'ancienne ministre EELV n'accordera pas son vote de confiance au Premier ministre, le 16 septembre prochain.

Chaque voix comptera le 16 septembre prochain, lors du vote de confiance des députés à Manuel Valls. Or, le Premier ministre ne pourra pas compter sur celle de Cécile Duflot. L'ancienne ministre du Logement l'a dit mardi matin sur RTL: "Je ne crois pas que cette politique (menée par Manuel Valls) va fonctionner".

Conséquence: la députée de Paris ne votera "effectivement" pas la confiance au gouvernement. "Sauf à ce qu'il y ait un grand changement de cap", précise-t-elle.

Un référendum sur la VIe République?

Pourtant, Cécile Duflot assure que "les écologistes ne sont pas passés dans l'opposition". "Ils sont toujours disponibles pour mener une politique en faveur de la transition écologique". Mais dans le même temps, l'élue soutient que la politique de Manuel Valls "ne va pas fonctionner. C'est l'une des raisons de mon départ du gouvernement".

La solution? "Un référendum sur la VIe République", explique l'ancienne ministre, pour qui il faut cesser "le coup d'Etat permanent". Cécile Duflot en est persuadée: "Une grande partie de la population est prête".

A. K.