BFMTV

Cafouillage au Parti socialiste à propos des primaires pour 2012

Stéphane Le Foll, membre du bureau national du Parti socialiste, a jugé mercredi "prématurée" l'annonce du député PS Arnaud Montebourg sur la tenue entre avril et octobre 2011 des élections primaires pour désigner un candidat à la présidentielle de 2012 e

Stéphane Le Foll, membre du bureau national du Parti socialiste, a jugé mercredi "prématurée" l'annonce du député PS Arnaud Montebourg sur la tenue entre avril et octobre 2011 des élections primaires pour désigner un candidat à la présidentielle de 2012 e - -

PARIS - Un membre du bureau national du Parti socialiste juge "prématurée" l'annonce du député PS Arnaud Montebourg sur la tenue entre avril et...

PARIS (Reuters) - Un membre du bureau national du Parti socialiste juge "prématurée" l'annonce du député PS Arnaud Montebourg sur la tenue entre avril et octobre 2011 des élections primaires pour désigner un candidat à la présidentielle de 2012 en France.

Ce sujet déchire le PS où les prétendants à la candidature sont nombreux. Le directeur général du Fonds monétaire international, le socialiste Dominique Strauss-Kahn, aurait plutôt intérêt, s'il postule, à une date la plus tardive possible, tandis que ses rivaux penchent plutôt pour l'option inverse.

"La direction nationale (du PS) a prévu que le débat sur l'organisation et le calendrier des primaires intervienne lors du bureau national du 1er juin. Les annonces d'Arnaud Montebourg sont donc prématurées", déclare le PS dans un communiqué signé par Stéphane Le Foll, membre du bureau national.

Selon lui, les primaires doivent se tenir "le plus tôt possible, avant l'été 2011" et ne doivent pas durer trop longtemps.

"Cette procédure bien trop longue aurait pour seul effet de nous décrédibiliser collectivement. Elle ne serait ni comprise par les Français, ni par nos partenaires avec lesquels il conviendra en outre que le candidat dispose du temps nécessaire pour conclure des accords sur le plan électoral et programmatique", écrit Stéphane Le Foll.

Thierry Lévêque, édité par Jean-Loup Fiévet