BFMTV

CAFE POLITIQUE - Sarkozy et ses 41.000 dollars de cadeaux à Obama

Nicolas Sarkozy et Barack Obama lors d'un point presse sur le risque terroriste, le 10 janvier 2011 à la Maison Blanche.

Nicolas Sarkozy et Barack Obama lors d'un point presse sur le risque terroriste, le 10 janvier 2011 à la Maison Blanche. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, la grande générosité de l'ancien président français, le "mur des cons" de Nicolas Dupont-Aignan et le remaniement prévu par François Hollande.

Nicolas Sarkozy, plaisir d'offrir

Quand on aime, on ne compte pas. Selon une liste de 231 pages dévoilée par la Maison Blanche jeudi soir, l'ancien président français Nicolas Sarkozy s'est montré plutôt généreux en cadeaux pour Barack Obama et sa famille. Un sac de golf Hermès d'une valeur de 7.750 dollars, un assortiment de stylos, de vin et de vêtements et une statue du cheval dAlexandre le Grand, le tout pour 15.803,62 dollars, deux lampes Baccarat estimées à 5.500 dollars... Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy ont, à eux deux, offert pour 41.675,71 dollars (32.050,80 euros) de cadeaux à la famille Obama en 2011.

Une proposition de loi UMP très discrète

L'UMP rebondit sur l’affaire Baby-Loup. Passée inaperçue au milieu de l'effervescence du projet de loi sur la moralisation de la vie politique et le tollé suscité par le "mur des cons" du Syndicat de la magistrature, une proposition de loi "relative au respect de la neutralité religieuse dans les entreprises et les associations" a été enregistrée mercredi à l'Assemblée nationale. Le texte, co-signé par 107 députés dont les cadres de l'UMP, propose de "compléter" deux articles du code du travail par cette phrase: "Sont légitimes, dès lors qu’elles sont justifiées par la neutralité requise dans le cadre des relations avec le public ou par le bon fonctionnement de l’entreprise et proportionnées au but recherché, des restrictions visant à réglementer le port de signes et les pratiques manifestant une appartenance religieuse."

Une façon de "fixer un cadre aux restrictions visant à réglementer le port de signes et les pratiques manifestant une appartenance religieuse", mais "sans porter atteinte aux principes de liberté religieuse et de non-discrimination", assurent les signataires du texte.

Remaniement: Hollande souhaiterait garder Ayrault

"Si je remanie, je garde Jean-Marc mais je resserre l’équipe." Selon des propos rapportés vendredi par Le Parisien, François Hollande a déjà sa petite idée du futur remaniement gouvernemental. "Je crois profondément que Jean-Marc Ayrault a le caractère de ce temps du redressement", a estimé pour sa part le ministre du Travail Michel Sapin, vendredi matin sur BFMTV.

Si le Premier ministre semble conserver les faveurs du chef de l'Etat, d'autres ministres pourraient, au nom d'un gouvernement resserré, être conduits vers la sortie. Réponse "entre fin mai et fin septembre", selon un proche de François Hollande cité par Le Parisien. L'heure du "nouveau temps du quinquennat" réclamé par Claude Bartolone, jeudi? L'heure, surtout, de la "phase post-traumatique" selon un proche du président cité par Les Echos.

Nicolas Dupont-Aignan aussi a son "mur des cons"

Nicolas Dupont-Aignan figurait en bonne place du "mur des cons" du Syndicat de la magistrature, retiré depuis le tollé provoqué dans la classe politique. Une distinction dont le député souverainiste se serait bien passé. Jeudi, son parti "Debout la République" a lancé son propre "mur des cons", sur le réseau social Tumblr, pour recenser "les décisions de justice scandaleuses fruits de l'idéologie laxiste" du SM, explique-t-il, a repéré FTVi. Et pour distribuer quelques piques à coup de gifs animés. Christiane Tabira, Rachida Dati ou encore Manuel Valls sont ainsi ouvertement moqués.

Sandrine Cochard