BFMTV

CAFE POLITIQUE - PSG: le député UMP s'explique sur les "casseurs descendants d'esclaves"

Les supporters du PSG réunis place du Trocadéro, le 13 mai 2013 à Paris

Les supporters du PSG réunis place du Trocadéro, le 13 mai 2013 à Paris - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, les suites des violences en marge du sacre du PSG, Fabius et Royal veulent un "patron" pour Bercy et Jérôme Cahuzac se chercherait un suppléant.

MISE A JOUR 13h - Le député UMP Jean-Sébastien Vialatte, dont le tweet sur les "casseurs descendants d'esclave" a fait polémique, s'est expliqué sur son message.

Quel patron pour Bercy?

Ségolène Royal estimait lundi qu'il fallait restructurer Bercy, Laurent Fabius lui a emboîté le pas, mardi matin. "J'ai dirigé Bercy dans le passé et c'est vrai que Bercy a besoin d'un patron. Là vous avez plusieurs patrons et quels que soient la qualité des hommes et des femmes et leur degré d'entente je pense qu'une coordination plus forte serait utile", a-t-il déclaré sur RTL.

Des propos avec lesquels Ségolène Royal s'est dite d'accord, estimant que Bercy "manque un peu d'ordre". "C'est un ministère-clé qui définit toutes les politiques économiques et que les opérateurs économiques regardent pour savoir comment l'activité économique va être relancer, a expliqué la présidente de la BPI mardi matin sur BFMTV. On a besoin de cohérence, d'esprit d'équipe, de cap."

PSG: le député UMP et les "descendants d'esclaves"

-
- © -

Le député UMP du Var, Jean-Sébastien Vialatte, a eu le tweet un peu trop rapide, lundi soir. Scandalisé par les débordements et les violences en marge de la fête organisée pour le titre de champion de L1 du PSG lundi soir, l'élu s'est fendu d'un tweet polémique dans lequel il affirme que les "casseurs sont sûrement des descendants d'esclaves". Un tweet rapidement effacé mais repéré par Le Lab.

À la mi-journée, Jean-Sébastien Vialatte s'est expliqué sur ce tweet. "J'ai fait un amalgame tout à fait regrettable entre deux choses: d'un côté, les propos de Madame Taubira sur le fait qu'il faut indemniser les descendants des esclaves, et je ne supporte plus cette repentance permanente de la France. La France a un passé, glorieux ou moins glorieux, et il est temps d'arrêter de s'excuser", a-t-il déclaré à l'AFP. Et d'ajouter: "J'ai fait l'amalgame avec la politique laxiste en matière de justice de Madame Taubira, qui conduit aux événements d'hier (lundi), parce qu'aujourd'hui les casseurs sont persuadés qu'ils n'auront pas de sanction".

Les "maillons forts" et les "maillons faibles" du gouvernement

A l'heure où même François Hollande évoque un remaniement du gouvernement, quels sont les ministres que les Français souhaiteraient voir rester? Les plus populaires se nomment ainsi Manuel Valls, Arnaud Montebour et Christiane Taubira, selon un sondage YouGov pour le Huffington Post. Toujours selon ce sondage, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon arrivent en tête des personnalités plébiscitées pour entrer au gouvernement en cas de remaniement.

Jérôme Cahuzac chercherait un suppléant

Le retour de Jérôme Cahuzac aux affaires se précise. L'ancien député du Lot-et-Garonne, qui avait annoncé sa démission de son poste sur BFMTV le 16 avril dernier, pourrait bien être candidat à sa propre succession à la législative partielle, prévue les 16 et 23 juin prochains. Après avoir commandé un sondage pour tâter l'opinion, l'ancien ministre du Budget se chercherait désormais un suppléant affirme Sud-Ouest mardi matin.

NKM toujours favorite

Les cinq candidats de la primaire ouverte de l'UMP pour la mairie de Paris débattront pour la deuxième fois mardi soir. Objectif: réveiller l'intérêt des électeurs, qui n'étaient que 3.000, sur 30.000 militants UMP parisiens, à être inscrits sur le site primaires.paris.fr mardi dernier. Il faut dire que le scrutin risque de réserver peu de surprises: un nouveau sondage publié mardi matin dans Le Parisien donne Nathalie Kosciusko-Morizet largement en tête (82%) chez les sympathisants UMP.

Sandrine Cochard