BFMTV

Boris Faure va déposer plainte pour "diffamation" contre M'jid El Guerrab

Boris Faure est accusé d'avoir tenu des propos racistes

Boris Faure est accusé d'avoir tenu des propos racistes - -

M'jid El Guerrab est accusé d'avoir agressé le responsable socialiste, Boris Faure. Ce dernier veut également porter plainte pour "diffamation" contre le député LREM.

Mis en examen samedi pour violences volontaires avec arme suite à son altercation violente avec Boris Faure, M'jid El Guerrab devrait également être prochainement visé par une plainte pour diffamation déposée par le responsable socialiste. Ce dernier est accusé par le député La République en marche d'avoir tenu des propos racistes.

"Nous insistons sur le fait qu'il n'y a jamais eu la moindre insulte raciste à l'encontre de M. El Guerrab et encore moins de menaces de mort ni de harcèlement", a indiqué Patrick Klugman, avocat de Boris Faure.

Sorti de l'hôpital samedi, le responsable socialiste s'est vu prescrire plus de 30 jours d'incapacité totale de travail selon son avocat. Il a été victime d'un traumatisme crânien majeur, nécessitant une opération en urgence.

Les deux hommes nourrissent un contentieux depuis fin 2016

Mercredi, une vive altercation a opposé les deux hommes qui se trouvaient dans un bar du 5e arrondissement de Paris. Selon des témoins, M'jid El Guerrab aurait porté des coups de casque au visage de Boris Faure. Le député LREM aurait expliqué à la police avoir été agressé et insulté par son adversaire politique avant de lui porter des coups.

L'avocat de M'jid El Guerrab affirme que Boris Faure le "harcèle depuis plus d'un an" et "l'a déjà menacé de mort à plusieurs reprises". Depuis plusieurs mois, les deux hommes nourrissent un contentieux né du départ, fin 2016, du PS de M'jid El Guerrab qui a rallié La République en marche d'Emmanuel Macron.

Arthur Blanquet avec AFP