BFMTV

Altercation avec Boris Faure: le député M'jid El Guerrab mis en examen

Le député LREM M'jid El Guerrab lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 5 juillet 2017

Le député LREM M'jid El Guerrab lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 5 juillet 2017 - Martin BUREAU / AFP

Le député LREM, accusé d'avoir agressé le responsable socialiste Boris Faure, a été mis en examen ce samedi pour violences volontaires avec arme.

Placé en garde à vue vendredi après-midi à la suite de son altercation violente avec le responsable socialiste Boris Faure, le député LREM M'jid El Guerrab a été mis en examen ce samedi pour violences volontaires avec arme. L'élu est par ailleurs placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de contacter Boris Faure.

M'jid El Guerrab a été présenté à un juge d'instruction qui l'a mis en examen pour "violences volontaires avec arme" ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours, a indiqué son avocat Yassine Yakouti. "Monsieur El Guerrab regrette naturellement la tournure prise par les événements", a déclaré son avocat tout en affirmant que le député "conteste être à l'origine de cette altercation" survenue mercredi à Paris.

Mercredi, une vive altercation a opposé les deux hommes qui se trouvaient dans un bar du 5e arrondissement de Paris. Selon des témoins, M'jid El Guerrab aurait porté des coups de casque au visage de Boris Faure. Le député LREM aurait expliqué à la police avoir été agressé et insulté par son adversaire politique avant de lui porter ces coups. Dès mercredi soir, le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour violences aggravées.

Hospitalisé à la suite de cette agression, Boris Faure a été victime d'un traumatisme crânien majeur, nécessitant une opération en urgence. Il a été placé en soins intensifs.

Me.R.