BFMTV

Agression d'un cadre du PS: le député M’jid El Guerrab convoqué par LREM

M'jid El Guerrab

M'jid El Guerrab - ERIC FEFERBERG / AFP

La République En Marche ouvre la voix à des sanctions internes à l'encontre de M’jid El Guerrab après son altercation avec le socialiste Boris Faure.

Une sanction interne pourrait tomber. Le conseil d’administration de La République En Marche "va convoquer M’jid El Guerrab afin de l’entendre dans les tous prochains jours sur les circonstances exactes de son altercation avec Boris Faure", a fait savoir le parti présidentiel ce vendredi dans un communiqué. Selon Marianne, le député des Français établis hors de France aurait porté des "coups de casque" au visage de Boris Faure mercredi soir.

Le mouvement "prend d’ores et déjà acte" du retrait de M'jid El Guerrab de LREM, ce dernier ayant annoncé sa prise de recul sur Facebook.

"Le conseil d'administration pourra décider des sanctions adaptées à la gravité des faits", précise LREM.

La République En Marche condamne fermement tout acte de violence, contraire aux valeurs du mouvement.

M'jid El Guerrab a par ailleurs été placé en garde à vue ce vendredi, tandis que le responsable socialiste Boris Faure est toujours en soins intensifs.

L.N.