BFMTV

Benalla: le préfet de police dit avoir appris le 2 mai l'existence de "l'affaire"

Michel Delpuech, préfet de police de Paris, lors de son arrivée à son audition devant la commission des Lois le 23 juillet

Michel Delpuech, préfet de police de Paris, lors de son arrivée à son audition devant la commission des Lois le 23 juillet - JACQUES DEMARTHON / AFP

Auditionné par la commission des Lois de l'Assemblée nationale, le préfet de police de Paris a affirmé lundi avoir été mis au courant des violences sur des manifestants commises le 1er mai par Alexandre Benalla, par un appel d'un collaborateur du directeur de cabinet d'Emmanuel Macron au lendemain des faits.

Michel Delpuech a dit avoir reçu un appel de Laurent Hottiaux (conseiller intérieur et sécurité du cabinet du président) le 2 mai "vers 10h15": "Il venait aux nouvelles auprès de moi sur, je cite, "l'affaire Benalla"". Il ajoute par la suite ne pas comprendre "de quoi il parle" avoir formulé une réponse "toute de surprise". "Cet appel m'a appris l'existence de l'affaire Benalla", a-t-il précisé.

L.D., avec AFP