BFMTV

Belloubet annonce que 43 détenus condamnés pour terrorisme seront libérés en 2020

Nicole Belloubet, dans la cour de l'Elysée le 10 octobre 2018

Nicole Belloubet, dans la cour de l'Elysée le 10 octobre 2018 - Eric FEFERBERG / AFP

La Garde des sceaux a également annoncé que près de 300 détenus devraient sortir de prison d'ici trois ans.

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a annoncé ce lundi que "43 personnes" condamnées pour terrorisme devraient être libérées en 2020, au cours d'une interview sur RTL. Ils devraient être "une soixantaine en 2021" à quitter leur cellule. Au total, la Garde des sceaux a assuré que d'ici 2023, ils devraient être 300 détenus a retrouver la liberté.

Ensuite, Nicole Belloubet a souligné que ces individus seront suivis par la justice. "Ils font l'objet d'une double mesure: un contrôle judiciaire qui fait qu'ils sont pris en charge à leur sortie et des mesures administratives de surveillance. [...] Les services de renseignement les suivent de manière très précises" a-t-elle expliqué.

En France, la question du suivi des individus condamnés pour terrorisme, au nombre d'environ 500, pose question. Quand ils sortent de prison, les anciens détenus autour desquels des suspicions persistent font l'objet d'une surveillance, soit par la voie du renseignement quand leur peine est terminée, soir par la voie judiciaire quand le détenu bénéficie d'une remise de peine avec un bracelet électronique, par exemple.

Hugo Septier