BFMTV

Baroin, proche de Sarkozy, enterre la primaire UMP pour 2017

François Baroin le 10 juin 2014 devant le QG de l'UMP, à Paris.

François Baroin le 10 juin 2014 devant le QG de l'UMP, à Paris. - Eric Feferberg - AFP

L'ancien ministre, qui soutient Nicolas Sarkozy pour la présidence de l'UMP, estime que "l'élection à la tête du parti vaut primaire à l'UMP".

La déclaration de François Baroin va-t-elle rallumer la polémique à l'UMP? L'ancien ministre de l'Economie, qui soutient Nicolas Sarkozy, estime dans Le Point que "l'élection à la tête du parti vaut primaire à l'UMP". Et ce, alors que Nicolas Sarkozy lui-même a promis de se soumettre à la primaire en vue de la présidentielle de 2017.

"Cette élection à la tête du parti vaut primaire à l'UMP. Si (Alain) Juppé et (François) Fillon pensent avoir des chances de devenir président, ils auraient dû s'y présenter", affirme le maire de Troyes.

"Le chef du parti est le mieux placé pour la présidentielle"

"Dans notre tradition gaulliste, bonapartiste, c'est comme ça, le chef du parti est le mieux placé pour la présidentielle. Je n'ai pas non plus compris les contretemps de Fillon, pour qui j'ai une grande estime, qui s'est accroché à Matignon et, après la défaite, a critiqué le bilan de Sarkozy au lieu de récupérer son héritage", ajoute François Baroin. Ce dernier est par ailleurs candidat aux sénatoriales dans son département de l'Aube, et vise la présidence de l'Association des maires de France.

Evoquant la candidature de l'ancien président à la tête de l'UMP, François Baroin juge aussi que "l'histoire dira si les affaires ne sont pas trop lourdes et s'il parvient à renouer avec les Français. Car à ce stade, ce n'est pas fait. C'est possible, mais cela reste à faire."

A. K. avec AFP