BFMTV

Anne Hidalgo réfléchit au métro gratuit à Paris

Une personne tient un pass Navigo sur la place de la Bourse, le 10 décembre 2014 à Paris.

Une personne tient un pass Navigo sur la place de la Bourse, le 10 décembre 2014 à Paris. - Eliot Blondet - AFP

D'ici à l'été, la maire de Paris veut lancer une étude sur la gratuité élargie des transports en commun de la capitale.

La décision n'est pas directement de son ressort, mais Anne Hidalgo veut lancer le débat. Selon Les Echos qui révèlent l'information ce lundi, la maire de Paris veut lancer "dans les semaines qui viennent d'ici à l'été" une étude sur le modèle économique possible pour une gratuité des transports en commun parisiens. Une manière de lancer le débat avant les prochaines élections municipales, en 2020.

"Je ne veux pas trancher cette question mais objectiver le débat. Le Conseil de Paris est le bon endroit pour cela", a-t-elle déclaré au quotidien économique, alors que l'instance parisienne - qui fait office de de conseil départemental et municipal - vote ce mardi la gratuité de la carte Navigo pour les plus de 65 ans.

Le coût de cette dernière mesure a été évalué à 12 millions d'euros, que la ville de Paris versera à IDF-Mobilités, l'ancien syndicat des transports d'Île-de-France (STIF).

Une idée "très inspirante"

Le 15 février dernier, invitée de BFMTV et RMC, Anne Hidalgo avait déjà jugé l'idée d'une gratuité totale des transports comme "très inspirante". Elle réagissait alors à l'idée soulevée par l'Allemagne de les rendre gratuits afin de lutter contre la pollution. En 2013, Tallinn a été la première capitale européenne à le mettre en place, mais pour ses résidents enregistrés seulement.

"La question de la gratuité des transports est une des clefs de la mobilité urbaine dans laquelle la place de la voiture polluante n'est plus centrale", reconnaît aujourd'hui Anne Hidalgo dans les colonnes des Echos.

En attendant, le financement des transports en commun reste du ressort de la région. Et donc de Valérie Pécresse, qui plutôt eu tendance à augmenter le prix du pass Navigo jusqu'à maintenant, contrairement à ses promesses de campagne

dossier :

Anne Hidalgo

L.A.