BFMTV

Alexandre Benalla: "je n’ai pas donné l’ordre d’accélérer le rythme du bus des Bleus"

Alexandre Benalla dans le bus des Bleus.

Alexandre Benalla dans le bus des Bleus. - BFMTV

Dans un entretien accordé au Monde, Alexandre Benalla revient sur sa présence dans le bus de l'équipe de France de football. Et réfute toute intervention dans la vitesse du véhicule sur les Champs-Elysées.

"Je n’ai pas donné l’ordre d’accélérer le rythme du bus". Dans une interview au journal Le Monde, Alexandre Benalla assure qu'il n'y est pour rien dans la vitesse polémique du bus de l'équipe de France de football sur les Champs-Elysées à Paris au lendemain du titre en Coupe du monde. 

Au coeur d'une controverse qui bouscule le sommet de l'Etat depuis vendredi dernier après des violences contre des manifestants le 1er-Mai, Alexandre Benalla était bien présent dans le bus des Bleus lundi 16 juillet après la victoire en Coupe du monde. "J’ai monté les réunions préparatoires", explique-t-il dans cet entretien. "Je suis juste là pour informer l’Elysée s’il y a un problème", poursuit Alexandre Benalla pour justifier sa présence à bord. 

"Je ne m’occupe pas des bagages des joueurs!"

Patrick Strzoda, directeur de cabinet du Président de la République, avait expliqué devant la commission d'enquête parlementaire qu'il lui "fallait un contact permanent pendant toute la progression du cortège". 

Par ailleurs, censé être rétrogradé à des missions internes au Palais de l'Elysée après ses actes de violence contre un manifestant, Alexandre Benalla s'explique aussi sur son rôle dans cet événement. "Toutes les missions délicates sont pour moi, mais je ne participe plus aux déplacements du président", raconte-t-il. 

Christophe Castaner avait également eu l'occasion d'indiquer qu'Alexandre Benalla s'occupait des "bagages" des joueurs de l'équipe de France de football. Affirmation récusée par le principal intéressé dans son interview au Monde: "Je ne m’occupe pas des bagages des joueurs!"