BFMTV

Agenda de Nicolas Sarkozy: chronique d’un retour annoncé

Le plan du retour sur la scène politique de Nicolas Sarkozy, ici en juin dernier, à Monaco, semble désormais enclenché.

Le plan du retour sur la scène politique de Nicolas Sarkozy, ici en juin dernier, à Monaco, semble désormais enclenché. - AFP

Une annonce dès ce vendredi. Une explication dimanche soir au journal de 20 heures. Et un meeting jeudi prochain: le plan du retour à la vie politique de Nicolas Sarkozy semble fixé.

Cette fois, c'est sûr: maintes fois annoncé, le retour de Nicolas Sarkozy dans l'arène politique aura lieu avant ce samedi. Son objectif: tenter dans un premier temps de reconquérir l'UMP, puis de prendre sa revanche en 2017 face à son tombeur François Hollande.

L'ancien président de la République doit expliquer son programme pour son parti au cours de sa campagne, d'ici au 29 novembre, date de l'élection du président de l'UMP, à laquelle pourront participer, sur Internet, les 268.080 adhérents du parti (dont 261 élus).

L’annonce: avant samedi

Il ne reste plus que quelques heures à patienter pour les sympathisants UMP. Vendredi, Nicolas Sarkozy devrait annoncer son retour sur Facebook. L'annonce pourrait toutefois être repoussée en raison des récentes annonces sur les frappes françaises en Irak.

Puis, au plus tard samedi, l'ex-chef d'Etat publiera une tribune dans la presse régionale.

L’explication: dimanche à 20 h

  • Ensuite, Nicolas Sarkozy devrait expliquer de vive voix pourquoi il revient dans l’arène après avoir laissé penser qu’il se mettait en retrait de la vie politique après sa défaite à la présidentielle de 2012. Cette explication devrait prendre la forme d’une interview au journal de 20h de France 2, face à Laurent Delahousse.

La démonstration: un meeting dès la semaine prochaine

Nicolas Sarkozy veut ensuite "y aller à 2.000%", selon les mots de Brice Hortefeux sur Europe 1. Ainsi son équipe de campagne qui sera dirigée par Frédéric Péchenard, ex-patron de la police nationale, sera déjà en train de préparer sa première réunion publique, dès la semaine prochaine. Probablement dans le Nord.

Enfin, selon France Bleu, l'équipe aurait trouvé son QG de campagne dans la rue du Docteur Lancereaux dans le 8e arrondissement à Paris.

H.F. avec le service politique de BFMTV