BFMTV

à fréjus, sarkozy réaffirme l'engagement français en afghanistan

Patrouille conjointe de militaires français (à droite), afghans et américains dans le centre de l'Afghanistan. Nicolas Sarkozy a réaffirmé l'engagement de la France en Afghanistan, dans un hommage rendu à deux militaires du régiment de Fréjus tués lundi d

Patrouille conjointe de militaires français (à droite), afghans et américains dans le centre de l'Afghanistan. Nicolas Sarkozy a réaffirmé l'engagement de la France en Afghanistan, dans un hommage rendu à deux militaires du régiment de Fréjus tués lundi d - -

par Pierre Thébault FRÉJUS, Var (Reuters) - Nicolas Sarkozy a réaffirmé vendredi l'engagement de la France en Afghanistan, dans un hommage rendu à...

par Pierre Thébault

FRÉJUS, Var (Reuters) - Nicolas Sarkozy a réaffirmé vendredi l'engagement de la France en Afghanistan, dans un hommage rendu à deux militaires du régiment de Fréjus tués lundi dans la province de Kapisa.

La mort des deux marsouins, du 21e Régiment d'infanterie de marine (Rima), a porté à 47 le nombre de militaires français tués en Afghanistan depuis le début de l'intervention alliée dans le pays, en 2001.

"La détermination dont vous avez fait preuve est celle de la France qui restera en Afghanistan aussi longtemps que nécessaire", a-t-il dit, accompagné du ministre de la Défense, Hervé Morin, et du secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, Hubert Falco.

"Nous ne pouvons laisser le champ libre aux fanatiques et aux terroristes qui menacent nos sociétés, bafouent les valeurs universelles de l'humanité et sèment la mort."

"Notre sécurité ici en France repose aussi sur notre engagement là-bas (...) Le France ne peut pas se dérober de se responsabilité dans la lutte contre le terrorisme mondial", a ajouté le chef de l'Etat.

Mercredi, dans son discours devant la conférence annuelle des ambassadeurs de France à Paris, Nicolas Sarkozy a affirmé que la France resterait en Afghanistan "aussi longtemps que nécessaire".

"VOUS N'ÊTES PAS SEULS"

À Fréjus, la cérémonie a eu lieu dans la cour d'honneur du camp Lecoq, siège du 21e Rima. Le lieutenant Lorenzo Mezzasalma et le caporal Jean-Nicolas Panezyck, âgés de 43 ans et 25 ans, ont été promus à titre posthume capitaine et caporal-chef.

Au cours de la cérémonie, les deux marsouins ont en outre été élevés au grade de chevalier de la Légion d'honneur avec Croix de la valeur militaire et cités à l'ordre de l'armée à titre posthume.

De nombreux Fréjusiens ainsi que des vétérans du 21e régiment ont assisté à cet hommage solennel. Les marsouins représentent 10% de la population de Fréjus, où le régiment est installé depuis 1980.

"Je suis venu vous dire qu'en tant que chef de l'Etat et chef des Armées, je mesure et j'assume les responsabilités qui sont les miennes lorsque nos soldats sont engagés au péril de leur vie", a dit Nicolas Sarkozy.

"Je porte en moi la tragédie de chacune des vies interrompues dans la fleur de l'âge (...) Je veux dire à vos familles que nous vous entourerons, que nous vous soutiendrons, que vous n'êtes pas seuls, et à vos enfants qu'ils peuvent être fiers de leur père", a ajouté le chef de l'Etat.

Edité par Clément Guillou