BFMTV

55% des Français ne souhaitent pas que l'exécutif aille au bout de la réforme des retraites

Edouard Philippe.

Edouard Philippe. - Martin Bureau / AFP

Le souhait de voir le gouvernement mener à bien son projet de réforme des retraites en l'état est toujours minoritaire bien qu'en hausse, selon un sondage Ifop pour le JDD dévoilé ce dimanche.

Plus de la moitié des Français (55%) ne souhaite pas que le gouvernement aille au bout de la réforme des retraites en l'état, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche qui montre également une baisse du soutien à la mobilisation. A la question de savoir s'ils souhaitent que "le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme des retraites telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves?", 45%, en hausse de quatre points, des personnes interrogées répondent par l'affirmative dans ce sondage rendu public dimanche.

Mais pour les Français, le gouvernement ne cédera pas aux grévistes

Mais 75% (+6) d'entre elles disent néanmoins penser que le gouvernement ne cédera pas aux grévistes. A total, ils sont 44% (-7) à exprimer du soutien ou de la sympathie pour le mouvement de contestation, lancé le 5 décembre, contre 37% (+3) de l'opposition ou de l'hostilité.

A noter que la sympathie ressentie à l'égard du mouvement de grève, qui perturbe fortement les transports franciliens, est plus importante (46%) en région parisienne que dans le reste de la France (44%).

Ce sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré en ligne les 2 et 3 janvier auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, selon la méthode des quotas.

R.V. avec AFP