BFMTV

Violences dans un Burger King en 2018: 4 CRS présentés à un juge d'instruction

CRS (photo d'illustration)

CRS (photo d'illustration) - Kenzo Tribouillard - AFP

Les faits s'étaient produits au terme d'une manifestation des gilets jaunes à Paris, le 1er décembre 2018.

Quatre CRS ont été entendus lundi par la police des polices (IGPN) sous le régime de la garde à vue à la suite de l'épisode de violences contre des manifestants gilets jaunes dans un Burger King le 1er décembre 2018. La scène avait été filmée.

Les quatre policiers doivent être déférés ce mardi devant le juge d'instruction en charge de l'enquête pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné moins de 8 jours d'ITT", selon une source proche du dossier à BFMTV.

Ils pourraient être mis en examen dans la foulée de cet interrogatoire.

Les faits s'étaient produits le 1er décembre 2018, quelques semaines après l'éclosion du mouvement des gilets jaunes. Une trentaine de manifestants et des journalistes s'étaient réfugiés dans une enseigne Burger King située non loin de la place de l'Étoile et de l'Arc de triomphe.

La journée, rappelle l'AFP, avait été marquée par des violences et affrontements. Une douzaine de CRS avaient pénétré dans le fast food et avaient frappé violemment des manifestants à l'aide de matraques. Une scène qui avait été capturée par plusieurs journalistes.

Alexandra Gonzalez avec Clarisse Martin