BFMTV

VIDÉO - Carlton de Lille: une Femen se jette sur la voiture de DSK

Une militante du groupe activiste Femen s'est jetée sur le capot de la voiture de Dominique Strauss-Kahn, à son arrivée mardi matin au tribunal correctionnel de Lille. La jeune femme a été appréhendée par la police.

L'arrivée de l'ancien patron du FMI au tribunal correctionnel de Lille n'est pas passée inaperçue mardi matin. Peu après 9 heures, Dominique Strauss-Kahn, poursuivi pour proxénétisme aggravé dans l'affaire dite du Carlton de Lille, a été accueilli par trois militantes Femen aux cris de "Macs, clients, déclarés coupables".

L'une d'elle s'est même jetée sur le capot de sa voiture, avant d'essayer d'escalader le pare-brise. Le véhicule s'est à peine arrêté.

"Your turn to be fucked"

La jeune femme, dont le message "Your turn to be fucked" était peint sur sa poitrine découverte, a pris par surprise les policiers en faction. Mais elle a été rapidement maîtrisée par les forces de l'ordre.

Deux jours et demi d'audience pour DSK

A l'ouverture mardi de son audition, Dominique Strauss-Kahn a assuré n'avoir commis "ni crime, ni délit" et récusé toute "activité débridée", en allusion aux soirées libertines organisées par un cercle d'amis, en présence de prostituées recrutées pour lui, qui lui valent d'être poursuivis avec treize autres personnes.

Trois ans et demi après les premières fuites dans la presse sur son éventuelle implication dans cette affaire, l'ancien directeur du FMI, âgé de 65 ans, a deux jours et demi pour tenter de se disculper à la barre. Il encourt 10 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende.

M.G.