BFMTV

Val-de-Marne: un homme condamné pour ses rodéos urbains trop bruyants

Un homme condamné pour rodéos sauvages

Un homme condamné pour rodéos sauvages - BFM Paris

L'homme a écopé de quatre mois de prison avec sursis et 105 heures de travail d'intérêt général.

Poursuivi pour "trouble à la tranquillité d’autrui par agressions sonores" pour des rodéos effectués à Chevilly-Larue (Val-de-Marne), un jeune homme de 18 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Créteil à quatre mois de prison avec sursis et 105 heures de travail d’intérêt général, rapporte Le Parisien.

L’individu condamné était un habitué des rodéos sauvages avec sa mini-moto. Cette pratique consiste à effectuer des acrobaties sur un deux-roues lancé à pleine vitesse. Depuis le début de l’été, les policiers sont intervenus une centaine de fois pour ce genre de rodéos dans le département.

Pour les habitants, cette condamnation sonne comme une première victoire. Beaucoup se sont plaint des nuisances sonores, à l’instar de ce riverain du quartier des Sorbiers qui a dit devenir "fou" à cause des multiples rodéos qui se tiennent dans la ville. "Le bilan, c’est que c’était devenu invivable pour tout le monde", a expliqué la présidente.

P.L avec BFM Paris