BFMTV

Un ex-candidat France insoumise placé en garde à vue après s'être réjoui de la mort d'Arnaud Beltrame

.

. - Capture BFMTV

L'ancien candidat de la France insoumise aux élections législatives de 2017 a été interpellé et placé en garde à vue ce dimanche matin pour "apologie du terrorisme".

Stéphane Poussier, ancien candidat de la France insoumise aux législatives, qui se félicitait dans un tweet de la mort du gendarme Arnaud Beltrame, a été interpellé à son domicile de Dives-sur-Mer (Calvados) et placé en garde à vue à la demande du parquet ce dimanche matin pour "apologie du terrorisme". L'information, révélée par nos confrères de Franceinfo, a été confirmée à BFMTV d'une source proche de l'enquête.

"À chaque fois qu'un gendarme se fait buter", Stéphane Poussier expliquait "penser à son ami Rémi Fraisse".

"Là c'est un colonel, quel pied!" avait tweeté ce samedi cet ancien candidat La France insoumise aux législatives dans la 4e circonscription du Calvados, au sujet du héros de l'attentat de Trèbes. Ces propos ont suscité un véritable tollé sur les réseaux sociaux. Le parti de Jean-Luc Mélenchon et ses représentants se sont immédiatement désolidarisés et ont condamné ces propos.

"L'apologie du terrorisme" est sanctionnée au maximum par le Code pénal de cinq ans d'emprisonnement et de 100.000 euros d'amende lorsque les faits ont été commis en utilisant un service de communication au public en ligne.

Louis Nadau avec Mélanie Vecchio