BFMTV

Trèbes: Arnaud Beltrame a succombé à un coup de couteau à la gorge

Le képi d'Arnaud Beltrame

Le képi d'Arnaud Beltrame - BFMTV

L'autopsie du lieutenant-colonel Beltrame, mort vendredi après avoir pris la place d'un otage dans le supermarché de Trèbes, révèle des lésions mortelles à l'arme blanche en plus de blessures par balles.

L'autopsie a livré ses conclusions. Le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, mort en héros samedi après la prise d'otage du Super U de Trèbes, révèle que le militaire a succombé à un coup de poignard, créant une plaie fatale à la trachée et au larynx. L'information, révélée par Le Parisien, a été confirmée de source proche d'enquête à BFMTV.

En outre, son assassin lui a tiré dessus à plusieurs reprises, muni d'un pistolet de 7.65 mm. Les lésions balistiques étaient non létales. L'arme de service d'Arnaud Beltrame, à qui un hommage national sera rendu la semaine prochaine, a été retrouvée près de sa dépouille.

Si le déroulement des faits reste encore inconnu, ce sont en revanche bien les coups de feu tirés par le terroriste qui ont provoqué l'assaut du GIGN.

L.N., Jé. M. avec Mélanie Vecchio