BFMTV

Saint-Etienne-du-Rouvray: deux personnes toujours en garde à vue, deux personnes relâchées

-

- - Des policiers de la BRI - Archives - AFP

Un demandeur d'asile syrien et deux personnes sont désormais en garde à vue, tandis que deux autres ont été relâchées.

Trois personnes sont actuellement en garde à vue dans l'enquête sur l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray. Deux autres personnes ont pour leur part été relâchées.

En lien avec Adel Kermiche, un demandeur d'asile syrien a été interpellé jeudi 28 juillet dans l'Allier. Selon nos informations, la photocopie du passeport de ce dernier avait été retrouvé au domicile d’Adel Kermiche. 

Un mineur de 17 ans, interpellé à Saint-Etienne-du-Rouvray et dont le frère, proche Adel Kermiche, est parti dans la zone irako-syrienne en mars 2015, est également en garde à vue. De même qu'un proche d'Abdel Malik Petitjean, qui avait fait un voyage en Syrie en compagnie du deuxième terroriste en juin dernier. 

La soeur de ce dernier, pour sa part, a été remise en liberté. 

la rédaction avec AFP et Cécile Ollivier