BFMTV

Fusillade à Forest: la Belgique réclame 143.000 euros à Salah Abdeslam

Policiers belges (illustration)

Policiers belges (illustration) - AFP

L'Etat belge va réclamer 143.000 euros à Salah Abdeslam, en remboursement des frais matériels et médicaux engagés après une perquisition dans un appartement conspiratif en 2016 où plusieurs policiers avaient été blessés.

L'état belge a annoncé son intention de réclamer au moins 143.00 euros à Salah Abdeslam, membre du commando du 13-Novembre actuellement détenu en France et dont le procès en Belgique doit s'ouvrir le 18 décembre, selon RTL Info.

Trois jours avant son arrestation, le 15 mars 2016, une fusillade avait éclaté dans le quartier de Forest à Bruxelles lors d'une perquisition menée par des policiers belges et français dans un appartement servant de planque. Un homme avait été tué alors qu'il s'apprêtait à tirer sur des policiers, et quatre membres des forces de l'ordre avaient été légèrement blessés.

Préjudice moral

L'avocat de l'Etat belge entend réclamer 143.000 euros correspondant aux frais matériels et médicaux ainsi que des rémunérations pour les policiers touchés lors de l'intervention. Ces derniers pourraient également demander des dédommagements supplémentaires pour le préjudice moral subi. En tout, cinq policiers (trois belges et deux français) se sont portés parties civiles.

L'unique survivant des commandos du 13-Novembre avait indiqué sa volonté de participer à ce procès. La France avait accepté la demande d ela Belgique. Des négociations sont toujours en cours entre Paris et Bruxelles pour le transfert du terroriste. Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari, doivent comparaître à partir du 18 décembre devant la justice belge. Lors de la fusillade de Forest, deux personnes avaient pris la fuite par les toits et n'avaient pas pu être rattrapées.

Guillaume Dussourt