BFMTV
Terrorisme

Beltrame: un assassinat "odieux et lâche" pour le recteur de la mosquée de Lyon

Le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane en 2013

Le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane en 2013 - Capture BFMTV

Après la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, a condamné ce samedi un assassinat "odieux et lâche".

Le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, a condamné ce samedi l'assassinat "odieux et lâche" du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, un acte qui, selon lui, "vient une fois de plus jeter l'opprobre sur toute une communauté".

"Cet assassinat odieux et lâche vient une fois de plus jeter l'opprobre sur toute une communauté, qui se bat chaque jour pour se prémunir contre les propagateurs de la haine", écrit-il dans un communiqué, également signé par le recteur de la mosquée de Villeurbanne, Azzedine Gaci.

Un appel à "l'unité nationale"

"Son geste héroïque, sa détermination et son sacrifice forcent notre admiration et aidera à promouvoir l'unité nationale", veut-il croire. Il condamne plus généralement "avec la force du désespoir" les attaques de Carcassonne et Trèbes dans l'Aude qui ont coûté la vie à quatre personnes.

De son côté, le Conseil régional du culte musulman de Rhône-Alpes "appelle à l'unité nationale et à la solidarité afin de promouvoir ensemble la paix pour combattre ceux qui cherchent à menacer la stabilité de notre pays" et dénonce des "actes terroristes barbares". Grièvement blessé, le lieutenant-colonel de 45 ans est décédé des suites de ses blessures. Il s'était substitué vendredi aux otages retenus par Redouane Lakdim dans le supermarché Super U de Trèbes.

M.P avec AFP