BFMTV

Attentat des Champs-Elysées: l'émouvant mariage de Xavier Jugelé et son compagnon

DOCUMENT BFMTV - Le mariage entre le policier tué lors d'une attaque terroriste sur les Champs-Elysées et son compagnon a été célébré la semaine dernière par la maire de Paris, Anne Hidalgo. Une cérémonie émouvante racontée par les proches des deux hommes.

"On est vraiment venu, et je pense parler pour tout le monde, dans un esprit de joie." Comme Anne, les familles et les proches de Xavier Jugelé, le policier tué sur l'attaque des Champs-Elysées en avril dernier, s'étaient rassemblés il y a une semaine pour assister à une cérémonie qui a vu s'unir la victime du terrorisme à son compagnon.

Ce mariage posthume célébré à la mairie du XIVe arrondissement de Paris par Anne Hidalgo. Des noces presque comme les autres. "Il y avait les familles de nos amis, père, mère pour chacun et frères et sœurs", témoigne sur BFMTV Laurent, un ami d'Etienne Cardilès. Avant de poursuivre sur le déroulé de cette cérémonie qui a varié entre joie et émotion.

"La maire de Paris a eu un discours que l’on fait à tous les mariés, elle a expliqué comment se sont rencontrés Xavier et Etienne, leur parcours privé, professionnel", poursuit l'ami du couple.

Décret présidentiel

Mais, pour unir civilement les deux hommes, déjà pacsés, le président de la République avait dû autoriser ce mariage par décret. "Etienne a donné son consentement ‘oui, je le veux’. Le consentement de Xavier était déjà inscrit et autorisé par le décret du président de la République", ajoute Anne, une amie d'Etienne Cardilès qui avait tenu à inviter l'ancien chef de l'Etat, François Hollande.

"Il y a eu quelques petites fois où je me suis dit ‘prends ta respiration, ça va aller’. Bien sûr que oui j’étais triste, j’ai mon pote qui n’était pas là mais j’étais tellement heureuse de partager ce moment avec Etienne", confie la jeune femme.

Le 20 avril, Xavier Jugelé avait été pris pour cible par Karim Cheurfi alors qu'il patrouillait sur les Champs-Elysées. Décédé sur le coup, son compagnon avait livré un vibrant discours lors de l'hommage national qui lui était rendu dans la cour de la préfecture de police de Paris. "Je souffre sans haine, avait-il assuré, reprenant les mots d'Antoine Leiris qui a perdu sa femme lors des attentats du 13 novembre. Cette haine je ne l'ai pas car elle ne te ressemble pas."

"Ca va pas être facile"

Alors quand, Etienne Cardilès a annoncé à ses proches son intention d'achever le projet dans lequel le couple s'était lancé, ses proches ont pensé à la douleur. "Ca m’a surpris sans me surprendre, ça m’a paru une évidence. C’est après que j’ai réagi en me disant ‘ça va pas être facile’", se rappelle Laurent. 

Avant de conclure: "On a vu de l’émotion sur les visages de chacun, peut-être une petite appréhension pour les parents de Xavier qui étaient très heureux pour leur fils et en même temps, comme le dit sa maman, elle a ‘un deuil de maman à faire’ "

Justine Chevalier avec Thomas Misrachi