BFMTV

Tarascon: un détenu s'évade lors de son transfert au tribunal

Un détenu s'est échappé ce lundi matin lors de son transfert vers le tribunal de grande instance de Tarascon à l'aide d'un commando de trois hommes "lourdement armés", a fait savoir le procureur de la République.

Un détenu s'est évadé ce lundi matin vers 8h30 lors de son transfert de la prison Béziers vers le tribunal de grande instance (TGI) de Tarascon, dans les Bouches-du-Rhône, a appris BFMTV auprès de l'administration pénitentiaire.

Opération minutieusement préparée

Il était escorté par trois agents de l'administration pénitentiaire et devait rencontrer le juge d'instruction dans le cadre d'une procédure judiciaire pour vol aggravé. Arrivés au TGI, les trois agents de l'administration pénitentiaire ont été menacés par un "commando" de deux hommes "lourdement armés" et au "visage couvert", a précisé le procureur de la République Patrick Desjardins, ce lundi lors d'une conférence de presse. 

Les deux assaillants s'en sont d'abord pris au gardien qui sonnait à la grille et lui ont asséné un coup de crosse, explique le magistrat. Les deux autres agents pénitentiaires ont tenté de s'extraire du véhicule où se trouvait le détenu et ont alors essuyé des coups de feu, sans faire de blessés graves. Les membres du commando étaient armés d'un fusil d'assaut et de ce qui s'apparente à une arme de poing, selon les images de vidéo surveillance.

Le commando a d'abord pris la fuite à pied, "et probablement à bord d'un véhicule dans un second temps", précise le procureur. Leur comportement laisse présager de leur "grande détermination" à faire évader leur comparse par cette opération minutieusement préparée, souligne le magistrat. 

Multirécidiviste 

Les hommes sont activement recherchés, les informations concernant les fuyards ont été diffusées aux services de police au niveau national. Plus d'une centaine de gendarmes ont été déployés autour de l'agglomération, en renfort du dispositif policier déjà mis en place. Un périmètre de sécurité a par ailleurs été établi par la sécurité publique pour préserver les indices. 

L'homme recherché est âgé de 27 ans et est déjà connu des services de police pour des faits de droit commun: quatorze mentions apparaissent sur son casier judiciaire, notamment pour trafics de stupéfiants, vol aggravé, vol en bande organisée et vol avec arme.

"Il était en train de monter dans l'échelle de la délinquance puisqu'il était mis en examen dans plusieurs dossiers d'instruction, à Tarascon et à Nîmes", indique Patrick Desjardins. Le suspect était écroué depuis le 26 septembre 2017 pour vol avec arme.
Cécile Ollivier avec Ambre Lepoivre