BFMTV

Ses parents ivres lui demandent de les reconduire, l'adolescent de 14 ans provoque un accident mortel

L'accident a eu lieu à quelques centaines de mètres après ce rond point, sur la départementale 28, près de Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône.

L'accident a eu lieu à quelques centaines de mètres après ce rond point, sur la départementale 28, près de Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône. - Google StreetView

Sachant avoir trop bu les parents du jeune homme lui ont demandé de les ramener. Une très mauvaise idée qui a coûté la vie à la conductrice qui a croisé leur route.

Au soir du dimanche 11 juin, ses parents étaient ivres. Alors ils ont demandé à leur adolescent de 14 ans, qui par définition n'a pas le permis de conduire, de les ramener. A peine avait-il pris le volant, que le garçon a provoqué un accident mortel en percutant une voiture qui arrivait en sens inverse près de Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône. La conductrice de 59 ans dont le véhicule a été frontalement percuté est morte sur le coup.

Le garçon est poursuivi pour "homicide involontaire", rapportait le parquet de Tarascon mercredi, confirmant une information de La Provence. Le fils qui avait passé la soirée avec ses parents dans des bars à Beaucaire, était également sous l'emprise de l'alcool.

Les parents du conducteur également poursuivis

Fait plus rare, ses parents sont également poursuivis pour "homicide involontaire par imprudence par manquement délibéré à une obligation de sécurité". 

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'accident est survenu vers 4h30 du matin sur la route départementale 28. Le couple de saisonniers d'origine espagnole voulait rentrer à son domicile. Mais sachant qu'il avait trop bu, il a demandé au garçon de conduire. Le beau-père s'est assis à l'avant et la mère à l'arrière avec dans ses bras la petite fille de 18 mois née de leur union.

Gravement blessée dans l'accident, elle est aujourd'hui entre la vie et la mort et soignée dans un hôpital marseillais. Le jeune conducteur n'est que légèrement blessé. Son beau-père et sa mère, également hospitalisés, ne sont pour l'heure pas en état de témoigner.

David Namias