BFMTV

Seine-Maritime: soupçonnés d'euthanasie, un couple de médecins mis en examen

La gendarmerie (Photo d'illustration).

La gendarmerie (Photo d'illustration). - AFP

Les familles de sept défunts ont autorisé la justice à procéder à des exhumations. Le couple de médecins est mis en examen du fait d'une présumée administration de plusieurs sédatifs.

Un médecin généraliste installé à Angerville-la-Martel, ainsi que sa compagne, médecin anesthésiste-réanimateur en clinique, ont été mis en examen cette semaine pour "administration de substances nuisibles ayant entraîné la mort sans intention de la donner" après que la justice les soupçonne d'avoir aidé des patients en fin de vie à mourir. Comme le souligne Paris-Normandie, sept corps ont été exhumés afin de procéder à des analyses.

À ce stade de l'enquête, il est reproché au médecin d'avoir administré plusieurs sédatifs à des personnes âgées dont, rapporte le média local, du midazolam, une substance uniquement disponible en milieu hospitalier. C'est sa compagne qui lui aurait fourni ces produits de manière illicite. 

Auprès des enquêteurs, les accusés reconnaissent avoir administré les sédatifs, mais nient avoir voulu pratiquer des euthanasies. Selon leurs dires, ils auraient en réalité souhaité accompagner les patients dans leur maintien à domicile et soulager leur fin de vie. 

Hugo Septier avec Rym Bey