BFMTV

Seine-et-Marne: un officier de police se suicide à son domicile

Un policier en service (PHOTO D'ILLUSTRATION).

Un policier en service (PHOTO D'ILLUSTRATION). - AFP

L'homme était un commandant divisionnaire fonctionnel de police. Plus de trente policiers se sont suicidés depuis le début de l'année, un chiffre en nette hausse par rapport à 2018.

Un officier de la police nationale affecté au Service départemental de nuit de Seine-et-Marne s’est donné la mort à son domicile aux alentours de 22h40 vendredi soir, selon une source policière. L’information a été confirmée auprès de BFMTV par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

L'homme était un commandant divisionnaire fonctionnel de police. Ce suicide s'ajoute à un autre survenu dans le département le week-end précédent, où un policier âgé de 38 ans a mis fin à ses jours. Le corps du fonctionnaire a été retrouvé à proximité du commissariat de la commune de Chessy.

Une cellule "alerte prévention suicide"

Au moins 32 policiers se sont tués depuis le début de l’année en France. Un chiffre en forte hausse dans les rangs de la police nationale puisque 35 suicides ont été comptabilisés sur l'ensemble de l'année 2018. 

Pour endiguer ces morts dramatiques, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a inauguré fin avril une cellule "alerte prévention suicide" chez les policiers. Elle vise notamment à faciliter l'appel à l'aide et à sensibiliser la hiérarchie afin d'identifier les personnes fragilisées et de les accompagner. Une ligne téléphonique de soutien psychologique, déjà existante, sera disponible 24h/24, 7 jours sur 7, à partir de juin.

Simon Azelie