BFMTV

Redoine Faïd aurait bien eu des complices en prison

Redoine Faïd, en cavale depuis samedi dernier, aurait été aidé par au moins un détenu (photo d'illustration).

Redoine Faïd, en cavale depuis samedi dernier, aurait été aidé par au moins un détenu (photo d'illustration). - -

Un détenu est suspecté d'avoir aidé le fugitif, en lui fournissant notamment des téléphones portables.

Redoine Faïd avait un complice. Un détenu d'une cinquantaine d'années est suspecté d'avoir aidé le braqueur, échappé samedi de la prison de Sequedin, a échafauder son projet d'évasion, selon les informations de FTVi mercredi.

Placé en garde à vue à la police judiciaire de Lille dès les premières heures de l'enquête, l'homme a évoqué la circulation de portables dans la prison, dont certains utilisés par le malfaiteur.

Un téléphone et du plastic dans les toilettes

Mardi, un téléphone portable et du plastic ont d'ailleurs été retrouvés dans des toilettes de cet établissement pénitentiaire du Nord.

"Ce sont des toilettes qui est tout le temps ouvertes, à proximité du bureau du surveillant, mais à la disposition de tout le monde", a précisé mercredi une source syndicale.

Selon cette source, les objets ont été retrouvés sur les indications du détenu interrogé dans le cadre de l'enquête.

Mandat d'arrêt européen

Issu du grand banditisme, Redoine Faïd s'était évadé samedi matin vers 8h30 de la maison d'arrêt de Sequedin à l'aide d'explosifs, et après avoir pris cinq personnes en otage.

Une centaine de policiers français recherchent toujours activement le braqueur, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen et est recherché par Interpol.


À LIRE AUSSI:

>> Un détenu s'évade de la prison de Sequedin

>> Evasion de Faïd: Valls reconnaît une faille

>> Qui est Redoine Faïd, l'évadé de Sequedin?